Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le service de santé des gens de mer

27 juin 2016 - Mer et littoral
Imprimer

Sommaire :


Prévention des addictions

27 juin 2016

Le conseil supérieur des gens de mer a demandé à la direction des affaires maritimes de mettre en œuvre une politique volontariste de prévention des addictions chez les marins.



Les consommations de substances psychoactives chez les gens de mer français sont supérieures à celles observées chez les actifs d’autres secteurs d’activité. Deux études menées en 2007 et 2013 par le laboratoire UMRESTTE et le service de santé des gens de mer ont corroboré ces données.

L’action de la DAM comprend une campagne d’information à l’intention des élèves des lycées professionnels maritimes et de l’École nationale supérieure maritime, des outils de prévention élaborés et mis à disposition des entreprises maritimes et un dépistage biologique systématique de la consommation de drogues pour les personnes entrant dans la profession ou exerçant des fonctions de conduite de navire.

La plaquette « la mer est dangereuse, n’en rajoutons-pas » est l’un des outils de prévention de la campagne « Pas d’ça à bord » destinée aux entreprises maritimes. Cette action a été élaborée par la DAM en collaboration avec l’institut maritime de prévention de Lorient et avec le soutien financier de la MILDECA (mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives).

La plaquette est téléchargeable ici : Plaquette PDCAB (PDF - 2203 Ko)

Les outils de prévention comprennent aussi une affiche et deux courtes vidéos de sensibilisation. Elles sont à la disposition des entreprises maritimes pour pouvoir être diffusées sur les navires et provoquer un débat quant à la place des consommations d’alcool ou de drogue à bord. L’ensemble des documents est consultable sur ce lien internet : http://www.pasdca-abord.fr/

Imprimer