Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Programme du déplacement en Iran sur les thèmes du climat et de l’environnement

26 août 2016 - COP 21
Imprimer

Ségolène Royal, Présidente de la COP21, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, se rend en Iran, du dimanche 28 au mardi 30 août, invitée par Madame Massoumeh Ebtekar, Vice-présidente d’Iran, Présidente de l’Organisation de la Protection de l’Environnement, sur le thème du climat, de l’environnement et de l’eau.


Lors de ce déplacement, la Présidente de la COP21 fera notamment le point sur la ratification de l’Accord de Paris par l’Iran et abordera les enjeux de la gestion de l’eau, notamment concernant la situation du Lac d’Ouroumieh.

Ségolène Royal sera accompagnée d’une délégation de chefs d’entreprise du secteur de l’Environnement : Patrick Benichou, Président de Météo France, Jean-Louis Chaussade, Directeur général de Suez-Environnement ; Gérard Mestrallet, Président d’Engie et Jean-François Nogrette, Directeur général de Veolia Water Technologies.

  • L’eau en Iran

L’Iran est situé dans une région semi-aride. Les ressources en eau souterraines et superficielles dépendent des précipitations, pluie et neige sur les reliefs.
La consommation en eau est passée de 100 000 millions de m³ par an en 1979 (Révolution) à 11 milliards de m³. Il existe donc un déficit structurel majeur qui peut être aggravé par le changement climatique.
 

  • Lac d’Ouroumieh

Le lac d’Ouroumieh est un des plus grands lacs salés du monde : 5 200 km². C’est une réserve de biosphère classée par l’UNESCO et c’est un site RAMSAR.
Le lac s’assèche et a perdu 90 % de sa superficie en 20 ans. En cause, la multiplication des barrages sur les cours des 13 rivières qui l’alimentent et des prélèvements excessifs dans les nappes souterraines. Les usages de l’eau sont essentiellement agricoles. Un vaste plan pour développer l’agriculture irriguée a été mis en place.
Le Lac d’Ouroumieh supportait une économie locale liée à la pêche et au tourisme.
Les effets du changement climatique font craindre une disparition totale du lac, d’autant que le secteur présente une démographie en forte augmentation.

Ségolène Royal, accompagnée du Directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature, proposera une ingénierie concernant la gestion équilibrée de la ressource en eau, qui vise à concilier les besoins des écosystèmes et les usages économiques, ainsi qu’une gouvernance à l’échelle du bassin, qui permet d’associer tous les usagers, en amont et en aval.

Programme :

Dimanche 28 août :

  • 09h00 : Massoumeh Ebtekar, Vice-présidente d’Iran, Présidente de l’Organisation de la Protection de l’Environnement – Téhéran
  • 10h30 : visite du musée et du centre de recherche de la biodiversité
  • 11h00 : réunion de haut niveau du comité interministériel sur le changement climatique
  • 12h30 : encontre avec les entreprises françaises du secteur de l’eau  et de l’environnement
  • 14h30 : Hamid Chitchian, ministre de l’Energie
  • 20h00 : Massoumeh Ebtekar, Vice-présidente d’Iran, Présidente de l’Organisation de la Protection de l’Environnement, avec les scientifiques
     

Lundi 29 août :

  • 10h00 : arrivée à Ouroumieh, accueil par le gouverneur d’Azerbaijan occidental et le Directeur général de l’Environnement pour la province : présentation et enjeux du lac d’Ouroumieh
  • 11h00 : visite du lac d’Ouroumieh, échanges sur la gestion de l’eau, puis déplacement à Tabriz et Ispahan



Télécharger le programme du déplacement en Iran (PDF - 150 Ko)
 

Imprimer