Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

France Logistique 2025

25 mars 2016 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Qu’est ce que la logistique ? Enjeux et chiffres clés

8 juillet 2015 (mis à jour le 7 juillet 2016)


Qu’est ce que la logistique ?

La logistique recouvre plusieurs approches.
Elle désigne une série d’opérations physiques portant sur des produits agricoles ou industriels et complétant leur fabrication : transport, entreposage, manutention, emballage, notamment, constituant une part substantielle de la valeur finale des produits.

Dans le même temps, on appelle également logistique une branche des sciences de gestion, considérant l’entreprise et les relations entre entreprises comme un système de flux (flux de produits et flux d’informations) qu’il faut gérer comme tel et utiliser comme un moyen d’optimisation d’ensemble des chaînes d’approvisionnement (supply chain management).

Enfin, la logistique est une branche économique en cours d’émergence, composée d’entreprises prestataires réunissant des activités jusqu’alors disjointes pour en offrir le service à leurs clients.

On distingue 4 grands types de logistique :

  • la logistique amont ou d’approvisionnement qui vise à assurer la circulation des produits entrants et sortants des sites de production ;
  • la logistique interne, qui correspond aux flux de fabrication à l’intérieur du lieu de production ou d’assemblage et se situe généralement en amont ;
  • la logistique aval qui répond à l’approvisionnement des réseaux de distribution ;
  • la logistique inverse ou retour qui correspond aux flux de produits ou d’éléments non utilisables tels quels vers des sites de stockage, de retraitement ou de recyclage.

La logistique et la supply chain réunissent une grande diversité d’acteurs : économiques, prestataires logistiques, transporteurs et territoires. L’activité logistique est principalement basée sur le développement des relations entre acteurs privés.

 

Économie et logistique

Le chiffre d’affaires du secteur des transports de marchandises et de l’entreposage est de 144,6 milliards d’euros en 2012 , pour compte d’autrui uniquement. Toutefois, ce chiffre ne recouvre pas la valeur économique de la logistique pour compte propre, incluse dans l’activité des entreprises au sein desquelles elle est produite.
Les transports intérieurs terrestres de marchandises, hors oléoducs, représentent un volume total de 328,6 milliards de t.km.

Un chiffre d’affaires (pour compte d’autrui uniquement)de 144,6 Md Euros en 2012 pour le secteur des transports et de l’entreposage.
Le mode routier représente 87,8% du transport intérieur, le ferroviaire en représente 9,7% et le fluvial 2,4%.

Le coût logistique global, incluant les transports d’approvisionnement, la distribution, l’entreposage, les frais financiers des stocks et la logistique interne, s’établit en valeur moyenne à plus de 10 % du chiffre d’affaires . Les coûts logistiques sont estimés à environ 10 % du PIB national, soit 200 Milliards d’euros.

La France compte près de 60 millions de m² d’entrepôts de plus de 5 000 m² .

Selon les experts, la sous-performance logistique représente entre 20 et 60 milliards d’euros pour la France et entre 100 et 300 milliards d’euros pour l’Union européenne.

La logistique représente une ressource clé et une fonction stratégique pour les entreprises. On estime qu’en moyenne, la logistique représente 12% du chiffre d’affaires des entreprises.

 

Emploi et logistique

En compte d’autrui, le secteur des transports de marchandises et de l’entreposage emploient environ 880 000 personnes . En 2013, la France compte 53 200 entreprises dans les secteurs des transports de marchandises et des services de transport.

Compte propre et compte d’autrui confondus, le transport de fret et la logistique regroupent plus d’1,4 million de salariés. Plus de la moitié a un cœur de métier logistique, c’est-à-dire hors du transport de marchandises. Le total des emplois est d’1,8 million si l’on y ajoute les emplois supports.

      
Imprimer

En savoir plus