Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ratification de l’Accord de Paris : Ségolène Royal se félicite de la décision du Conseil des ministres européens de l’Environnement, ouvrant la voie vers l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris

30 septembre 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer
 -



Ségolène Royal : "Je remercie la Présidence slovaque d’avoir convoqué ce Conseil extraordinaire des Ministres de l’Environnement, comme nous en étions convenus lors de ma rencontre en tant que Présidente de la COP21 avec le Premier Ministre slovaque à Bratislava le 9 septembre".

Une étape décisive


L’Europe se rapproche de son rendez-vous avec l’histoire des négociations climatique. Cette étape décisive pourrait permettre de franchir le seuil des 55% des émissions de gaz à effet de serre nécessaire à l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris et de maintenir le rôle décisif de l’Union européenne.

A ce jour, 61 Etats, représentant 47,79 % du total des émissions, ont ratifié l’Accord. Six Etats membres de l’Union européenne ont achevé leur procédure interne de ratification - France, Allemagne, Autriche, Hongrie, Malte et Slovaquie - représentant 4,39 % des émissions globales de gaz à effet de serre.

L’Inde, qui représente 4,10 % des émissions globales, a annoncé une ratification de l’Accord de Paris le 2 octobre 2016. Par conséquent, si ces étapes se réalisent, moins d’un an après l’adoption de l’Accord de Paris, le seuil de 55% des émissions pourrait ainsi être atteint, concrétisant l’objectif que j’ai fixé d’une entrée en vigueur de l’Accord en 2016. L’urgence climatique est ainsi pleinement prise en compte.»
 

>> Télécharger le communiqué (PDF - 99 Ko) 

 

Crédits photo Une : Fotolia.

Contact presse : 01 40 81 78 31

Imprimer