Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

repenser les villes dans la société post-carbone : éclairages d'un programme de prospective -

Repenser les villes dans la société post-carbone : éclairages d’un programme de prospective

10 mars 2015 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 119 - Mars 2015

La stratégie Europe 2020 de l’Union européenne identifie le changement climatique et les énergies durables comme l’une des priorités d’action. Dans ce contexte, le concept de transition vers une « société post-carbone » prend tout son intérêt, puisqu’il s’agit d’atteindre trois objectifs d’ici 2050 : diviser par quatre les émissions de GES, par rapport à 1990, être quasi-indépendant de l’utilisation des énergies fossiles et s’adapter aux changements climatiques en cours. Bien entendu, ces trois objectifs doivent s’inscrire dans un développement soutenable de nos sociétés.

Les travaux de prospective traitant des enjeux climat-énergie n’intègrent que rarement une approche territoriale. Cet article, qui s’inspire directement du programme de recherche interdisciplinaire « Repenser les villes dans la société post-carbone », contribue à affiner cette perspective en répondant à deux principales questions : quel est le rôle des villes dans cette transition ? Comment peuvent-elles mener à une société post-carbone ? La première question permet de voir que, si les villes sont à la fois victimes et bourreaux des changements climatiques, elles présentent aussi des leviers uniques pour engager un territoire dans une transition post-carbone. La seconde question a
quant à elle donné lieu à un travail de scénarisation de la ville, impliquant chercheurs, experts et collectivités territoriales. Ainsi, six trajectoires contrastées ont été élaborées pour refléter la complexité du métabolisme urbain, mais aussi pour comprendre, grâce à des analyses qualitatives et quantitatives, les forces potentielles en oeuvre entre aujourd’hui et 2050.

Les résultats de ces travaux font émerger trois enjeux essentiels pour la transition vers une société post-carbone. Tout d’abord, la soutenabilité de nos sociétés ne sera atteinte qu’avec la combinaison d’innovations techniques et sociales. Ensuite, la modification des comportements et des modes de vie est une composante importante afin d’assurer la résilience de nos sociétés à moyen et long termes. Enfin, la cohérence globale des processus de transition doit être recherchée, à la fois concernant les différentes temporalités (court, moyen, long termes) et les échelles spatiales (de l’individu au niveau global).

Avant tout, ce programme de recherche s’est fondé sur une myriade d’initiatives déjà déployées dans des villes exemplaires, partout dans le monde. Il existe un réel besoin de les diffuser et les massifier afin d’enclencher une réelle transition. C’est la logique dans laquelle s’inscrit « Repenser les villes dans la société post-carbone ».