Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Retour sur le side-event sur l’empreinte carbone et inventaires GES : deux approches pour une meilleure vision des enjeux climatiques

9 décembre 2015 - COP 21
Imprimer

Dans le cadre de la 21e conférence des parties de la convention-cadre des nations unies sur les changements climatiques, la sous-direction de l’information environnementale du service de l’observation et des statistiques (SOeS) du commissariat général au développement durable a proposé un side-event consacré à l’empreinte carbone de la consommation.


L’empreinte carbone comptabilise l’ensemble des émissions de GES induites par la consommation intérieure de biens et services, qu’ils soient produits dans le pays ou importés, alors que le périmètre des inventaires couvre les seules émissions issues du territoire national.

Cette conférence, intitulée « empreinte carbone et inventaires GES : deux approches pour une meilleure vision des enjeux climatiques » (carbon footprint and GHG Inventories : two approaches for a better understanding of climate issues) s’est tenue le lundi 7 décembre 2015 de 17h à 19h dans la zone bleue, au sein du pavillon France.

  • Norihiko Yamano de l’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté les résultats de l’approche « empreinte » en les comparant à l’approche « inventaire » ou « production » c’est-à-dire les émissions de gaz à effet de serre du territoire, pour les pays membres de l’OCDE et certains pays non membres de l’OCDE.
  • Jean-Louis Pasquier du SOeS a exposé les données chiffrées de l’empreinte carbone française.
  • Romain Poivet de l’Ademe a montré en quoi l’approche « empreinte carbone » est importante pour réduire les gaz à effet de serre des différents secteurs d’activité.
  • Enfin, Gilles Croquette de la direction générale de l’énergie et du climat du ministère a présenté comment les politiques françaises intègrent cette notion d’empreinte carbone, à la fois dans sa déclinaison nationale mais également à l’échelle des entreprises ou des organisations.

Les présentations ont été suivies par un public international et particulièrement attentif. Les nombreux échanges qui ont eu lieu avec la salle ont permis de préciser les concepts et les usages potentiels de cet indicateur. Au-delà de cet événement très ponctuel, les articles et reportages réalisés par les médias ont permis, avant et pendant la COP21, de relayer l’information sur ce concept d’empreinte carbone.

Les présentation diffusées lors de la conférence (PDF - 1217 Ko)

Pour plus d’informations sur l’empreinte carbone. :

Imprimer