Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les conseils de sécurité en mer

19 juillet 2016 - Mer et littoral
Imprimer

Sommaire :


      

Scooter/motonautisme/ski nautique « A moins de 300 m du bord : vitesse réduite ! »

26 février 2010 (mis à jour le 20 juillet 2016)


1- Respectez les obligations réglementaires

Le port de l’aide à la flottabilité  : en ski nautique, scooter (Véhicules Nautiques à Moteur - VNM) ou bateau à moteur, il est obligatoire !
Le titre de conduite : le pilote de tout engin à moteur de plus de 6 CV doit être en possession d’un titre de conduite (y compris pour les scooters).

Il existe deux types de titre :

  • permis plaisance « option côtière » pour les navigations jusqu’à 6 milles d’un abri,
  • permis plaisance « extension hauturière » au-delà de 6 milles d’un abri.

Assurez-vous du bon fonctionnement du dispositif de sécurité automatique en cas de chute.

Définition d’un abri : tout endroit de la côte que l’engin et le pratiquant peuvent aborder, sur lequel ils peuvent trouver refuge et d’où ils peuvent repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment.

2- Sachez profiter de l’eau

A moins de 300 mètres du rivage, empruntez les chenaux balisés réservés aux engins à moteur et gardez une vitesse inférieure à 5 nœuds (10 km/h) ; ne skiez pas dans cette zone.

Au-delà des 300 mètres vous pouvez chausser vos skis et augmenter votre vitesse !

Soyez vigilant et gardez toujours vos distances : passez au moins à 100 mètres des lignes de pêche ou des pavillons signalant la présence de plongeurs (Alpha, croix de Saint-André, bande diagonale blanche)...

Les véhicules nautiques à moteur d’au minimum deux places peuvent naviguer jusqu’à 6 milles d’un abri, les autres restent limités à 2 milles.

Pour le ski nautique et activités similaires (bouées tractées, parachutes ascensionnels, wakeboard...) deux personnes doivent être à bord : un pilote et une personne qui surveille le skieur ou la personne tractée.

      
Imprimer

Liens utiles