Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal inaugure à Brest (Finistère) le premier téléphérique urbain de France et lance un nouvel appel à projets

19 novembre 2016 - Transports
Imprimer


Ce projet fait partie des 4 projets sélectionnés de l'appel à projets "transports collectifs et mobilité durable" (Orléans et Boulogne). Il est financé à hauteur de 2,6 M€ par le ministère via l'Agence Française des Infrastructures de transport de France (AFITF). 

Il s'inscrit dans les stratégies de développement de la mobilité propre prévue par la loi de transition énergétique (article 52) et de bas carbone publiées par Ségolène Royal.
 
La mise en service du téléphérique de Brest a été facilité par la publication d'une ordonnance sur les transports urbains par câble dans laquelle la ministre de l'Environnement a considérablement simplifié les règles de survol des terrains privés. 
 
Le téléphérique de Brest est une première nationale qui prouve que des solutions innovantes existent pour un transport collectif silencieux, propre, sécurisé, fluide et compétitif (19M€ à comparer au coût d'un pont de 100 M€).
 
Le secteur des transports en France est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre, deuxième secteur consommateur d'énergie et source importante de pollution atmosphérique, aggravé par les embouteillages. Le transport par câble apporte une réponse. 
 
Ségolène Royal, ministre de l'Environnement également en charge des transports avec le Secrétaire d'état, a mis en place une stratégie de développement "mobilité propre" avec notamment les actions suivantes : déploiement d'un réseau d'un million de points de recharge pour les véhicules électriques, territoires à hydrogène, systèmes de transports intelligents, carburants alternatifs, report modal, véhicules autonomes, aires de covoiturage et solutions innovantes pour "le dernier kilomètre" pour les livraisons en centre-ville. 
 
Enfin, les travaux de la première route solaire ont débuté le 24 octobre 2016, laboratoire expérimental grandeur nature (entièrement financé par le ministère de l'environnement) afin d'accélérer un saut technologique.
 
Le téléphérique de Brest est innovant à double titre :
 
Il s’agit du premier téléphérique urbain en France dédié́ à la mobilité du quotidien ; relié au tramway, il fait ainsi pleinement partie intégrante du réseau Bibus.
 
Cet ouvrage de 460 mètres enjambe la Penfeld et permet de relier le centre-ville de Brest au plateau des Capucins où un projet d’ÉcoQuartier est en cours de réalisation.
 
Il pourra transporter jusqu'à 1200 passagers par heure.
 
Ségolène Royal a annoncé un nouvel appel à projets pour développer les transports propres par câble en ville.
 

Télécharger le communiqué (PDF - 156 Ko)

Imprimer