Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Sécurisation des déplacements piétons

15 octobre 2015 (mis à jour le 20 octobre 2015)
Imprimer

Dans le cadre de la transition énergétique, le décret "PAMA" (plan d’action pour les mobilités actives) du 2 juillet 2015 modifie la signalisation routière afin de donner davantage de place aux piétons et aux cyclistes, en ville. L’arrêté du 23 septembre 2015 relatif à la modification de la signalisation routière en vue de favoriser les mobilités actives détaille les mesures et leurs traductions concrètes.

  • Les feux de signalisation R 12 (tricolores sur chaussée) doivent, depuis le décret du 31 août 1999, être équipés d’un système sonore permettant aux personnes aveugles ou malvoyantes de connaître la période où il leur est possible de traverser les voies de circulation en toute sécurité. Dorénavant, ils devront également indiquer la localisation géographique, via le nom de la ou des rues, sauf en cas d’impossibilité technique avérée.

 

  • La notion de "stationnement très gênant" est créée et concerne notamment :
    • le stationnement des voitures et poids lourds :
      • sur les passages piétons ainsi que les 5 mètres qui les précèdent pour permettre une bonne visibilité de la traversée et des piétons,
      • sur les trottoirs,
      • devant les bandes d’éveil à la vigilance aux droits des traversées piétonnes,
      • sur les places de stationnement réservées aux personnes handicapées.
    • le stationnement des deux-roues motorisés ou non :
      • sur les passages piétons,
      • devant les bandes d’éveil à la vigilance aux droits des traversées piétonnes,
      • sur les places de stationnement réservées aux personnes handicapées.
    • La sanction pécuniaire pour "stationnement très gênant" s’élève à 135 euros.
       
Imprimer