Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Ségolène Royal a désigné vendredi 28 octobre les lauréats de la 1ère édition du « Prix international du meilleur reporting climatique investisseurs ».

31 octobre 2016 - Développement durable
Imprimer

Ségolène Royal a désigné vendredi 28 octobre, en présence de Angel Gurria, les lauréats de la 1ère édition du « Prix international du meilleur reporting climatique investisseurs ». Organisé en partenariat avec l’association 2° Investing Initiative, le Prix récompense les investisseurs dont les pratiques innovantes contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lancé à Paris le 10 juin 2016 à l’occasion du Business Dialogue COP21, le « Prix international du meilleur reporting climatique investisseurs » s’inscrit dans la dynamique lancée lors de la COP 21 : associer pleinement les acteurs financiers à la transition « vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques » (article 2 de l’Accord de Paris).

Ségolène Royal - présidente d’un jury composé de parlementaires, de groupes d’investisseurs, d’ONG et d’experts - a salué « la qualité et la diversité des candidatures déposées, démontrant l’engouement pour cette première édition du Prix international ». Les candidatures ont afflué du monde entier : 11 candidatures françaises et 19 internationales (Australie, Etats-Unis), dont 15 européennes (Allemagne, Autriche, Finlande, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède).

Ainsi, les pratiques récompensées par la ministre viennent amplifier le mouvement déjà engagé pour faire de la France la pionnière de la finance verte : développement du reporting climatique (article 173 de la loi de transition énergétique), émission de la première obligation souveraine verte, lancement du label « transition énergétique pour le climat ».

 

Imprimer