Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal a félicité les lauréats des premières opérations de la « GreenTech Verte » le 31 mai au ministère

31 mai 2016 - Développement durable
Imprimer

Le 9 février dernier, Ségolène Royal lançait l’appel à projets "GreenTech Verte" afin de mettre le numérique au service du pouvoir d’achat des Français en développant de nouveaux services de maîtrise de leur consommation d’énergie.


Dans cette continuité, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat a remis les diplômes aux lauréats du hackhaton #CompteurConnect qui s’est déroulé les 20,21 et 22 mai derniers. Elle a assisté à la sélection du concours écoles du ministère.

La ministre a annoncé l’ouverture de l’incubateur « GreenTech Verte » du ministère en septembre prochain à Champs sur Marne. Cet incubateur accueillera les lauréats de l’appel à projets des 50 jeunes pousses dont les noms seront dévoilés en juillet prochain.
 
A cette occasion, Laurence Monnoyer-Smith , commissaire général au développement durable a remis à la ministre son rapport de préfiguration de la fonction de superviseur général de données, mission que la ministre lui a confiée le 17 février dernier.
 
Ce rapport fait des propositions sur l’organisation d’une cartographie des données et leur mise à disposition, sur la création d’un réseau de correspondants et de personnes ressources au sein du ministère et de ses établissements publics.
 
 

Palmarès du hackathon #CompteurConnect


 
Le premier prix a été décerné au projet ECLIPSE qui vise à sensibiliser et à éduquer aux enjeux de consommation d’énergie.
 
Eclipse est une solution mobile qui incite les utilisateurs du réseau électrique à s’effacer pendant les heures de pointe et qui récompense leurs efforts par l’attribution d’un jeton électronique. Eclipse participe à l’équilibrage solidaire du réseau électrique, récompense les utilisateurs et développe un nouvel usage de la distribution d’énergie (blockchain).
 
Le deuxième prix a été décerné au projet LeReseau qui vise à faire participer l’usager à l’équilibre énergétique local.
 
LeReseau est une plateforme qui permet à des petits producteurs et des consommateurs d'énergie renouvelables de tisser des liens au niveau local. Il permet à chacun de savoir d'où vient son énergie et même de choisir qui la produit, parmi les producteurs qui sont aussi inscrits sur la plateforme. Ils forment ainsi une communauté à la fois virtuelle (car en ligne) et réelle (car les échanges d'énergie sont certifiés). Auprès de cette communauté, nous créons une émulation pour habituer les usagers à consommer l'énergie au moment même où celle-ci est produite par leur voisin. Et ainsi les faire participer à l'équilibre énergétique local.
 
Le troisième prix a été décerné au projet HOMEPULSE qui optimise la consommation d’énergie des bâtiments de l’État exemplaire.
 
A partir des données de compteurs communicants, HomePulse a développé un tableau de bord énergétique permettant de prédire les factures d’énergie des bâtiments, de cibler des actions de rénovation thermique et de qualifier le potentiel d’effacement des pointes. Basé sur une modélisation de la consommation et intégrant différentes caractéristiques du bâtiment ainsi que la température extérieure, l’application propose à l’utilisateur plusieurs indicateurs tels qu’un diagnostic thermique ou des prévisions de consommation d’énergie.
 
Par ailleurs, trois coups de cœur ont été décernés : 
 
- JeComprendsMonEnergie qui aide les usagers à faire des économies, et les sensibilise et éduque aux enjeux de consommation d’énergie.
 
La plateforme collaborative JeComprendsMonEnergie.fr propose aux usagers de partager leurs données énergétiques et les caractéristiques de leur logement, par territoire. Le but est d'améliorer la compréhension de leur consommation d'énergie en la comparant avec leur quartier et avec des logements similaires. Chaque usager contribue à rompre avec l'inaction en partageant ses éco-pratiques, contextualisées et pertinentes selon son foyer, qui expliquent sa consommation d'énergie. Les usagers deviennent ainsi partie prenante de cette communauté territoriale « GreenTech Verte » / Smart Grid, et ils contribuent à installer et diffuser une culture de l’énergie au sein de leur territoire.
 
- JOOLE qui aide les usagers à faire des économies.
 
Joole est une plateforme web née de la conviction que les particuliers souhaitent maîtriser leurs consommations d’énergie mais ne disposent pas des informations permettant de réduire leurs factures. Joole propose aux consommateurs d’analyser leurs données afin de leur restituer ces informations sous une forme claire et compréhensible, et de leur proposer des actions d’économie et d’efficacité énergétique concrètes, personnalisées, et mesurables. Joole se distingue par sa simplicité d'utilisation, par la puissance de ses algorithmes, et par sa volonté de permettre aux particuliers de réellement diminuer leur consommation d'énergie.
 
- Touch&Move qui vise à sensibiliser les citoyens aux enjeux des économies d’énergie.
 
L’objet est ludique, il s’appuie sur les sens, la vue et le touché, pour transmettre les informations sur la consommation électrique. Grâce à un algorithme de prédiction, l’objet va pouvoir prédire si la consommation du logement sera optimale ou non le jour d’après.
 
L’utilisateur sera aidé par notre objet à déjouer cette prédiction. Le Touch&Move affichera alors, sur la télé ou sur le smartphone, un scénario d’optimisation énergétique qui permettra à l’utilisateur de faire des économies d’énergies.
 
Le hackathon « Compteur Connect » leur a permis de récolter des données, de développer l’algorithme en incluant des paramètres comme la température extérieure, mais aussi de présenter notre solution pour répondre à certains défis énergétiques que l’on rencontre dans les villes connectées.
 
 

Palmarès du concours écoles du ministère 

 
Deux lauréats ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets "GreenTech verte" Ecoles du ministère.
 
Scan eat, présenté par l’Ecole nationale supérieure maritime, vise à informer les consommateurs de la présence de pesticides dans les fruits et légumes frais. Il s’agit d’une application fonctionnant en Bluetooth, couplé avec un scanner miniaturisé. L’innovation permettra aux consommateurs d’identifier les produits sans pesticides. Ce projet vise à protéger la santé et l’environnement.
 
Plante et moi, présentée par l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat, a été récompensée pour son projet qui vise à préserver la biodiversité. Il s’agit d’une plateforme qui met en réseau des citoyens avec des professionnels (distributeurs, jardiniers…). Elle leur fournit des informations et des conseils géo-localisés sur la recherche des espèces végétales adaptées aux caractéristiques de leur environnement.
 
Télécharger le communiqué (PDF - 151 Ko)

Contact presse : 01 40 81 78 31 
Imprimer