Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal annonce six actions nouvelles pour accélérer les énergies renouvelables et les emplois verts

12 février 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Dans son intervention aujourd’hui au cours du Colloque du Syndicat des énergies renouvelables, Ségolène Royal a annoncé six actions nouvelles pour soutenir le développement des énergies renouvelables :


1. Développement des énergies renouvelables sur les territoires : avec les 212 territoires à énergie positive pour la croissance verte désignés le 9 février, de nombreux projets vont être soutenus grâce au fonds de financement de la transition énergétique (une aide financière de 500 000€ qui pourra être renforcée jusqu’à 2 millions d’euros en fonction de la qualité des projets et de leur contribution aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte) ;

2. Électricité photovoltaïque : le Gouvernement travaille sur une revalorisation du tarif T4 (tarif de rachat de base de l’électricité solaire) dont les modalités seront précisées très prochainement ;

3. Autoconsommation d’énergie : le rapport du groupe de travail sur l’autoconsommation est publié aujourd’hui sur le site du Ministère, ce qui permettra la mise en œuvre du grand chantier annoncé en janvier dernier (consulter le rapport ici) ;

4. Éolien terrestre : la Ministre a indiqué qu’elle soutiendra la volonté du Gouvernement d’alléger les contraintes tout en protégeant l’environnement. Sur le sujet de la conciliation entre les enjeux de défense nationale et de développement de l’éolien, la Ministre a annoncé en accord avec le Ministère de la Défense que les zones de survol très basse altitude seront réduites de 18 % et les zones d’entraînement de 11 %. Enfin, un amendement a été déposé au Sénat qui pourrait permettre de clarifier les zonages autour des radars, tout en préservant les analyses au cas par cas dans les zones sensibles ;

5. Éolien offshore : la Ministre a déposé un amendement qui pourrait permettre de passer par des dialogues compétitifs pour les prochains appels d’offres. La Ministre a par ailleurs demandé aux préfets de prolonger le délai des concertations sur les zonages, pour que celles-ci soient conclues dans de bonnes conditions ;

6. Méthanisation : comme la Ministre s’y était engagée lors du colloque biomasse de l’année dernière, le comité national biogaz sera installé le 24 mars prochain. Le Ministère est aussi partie prenante de l’audit de la filière qui a été lancé par le Syndicat des énergies renouvelables et qui devra faire des propositions avant l’été.

Alors que se déroule au Sénat l’examen du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, la Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie a d’abord relevé l’accélération des énergies renouvelables en 2014, comme le montrent les derniers chiffres publiés par RTE :

  • Pour la première fois, les énergies renouvelables représentent près de 20 % de la consommation électrique ;
  • Pour la première fois aussi, l’énergie électrique produite par les énergies renouvelables  dépasse le thermique fossile ;
  • Plus de la moitié de cette énergie électrique renouvelable* est d’origine éolienne, le reste se répartit entre le photovoltaïque et la biomasse ;
  • Après 4 années consécutives de baisse, la puissance éolienne raccordée augmente de nouveau en 2014, et dépasse même son niveau de 2011.

* :  Statistique hors hydroélectricité.

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 82 Ko)

 

Imprimer