Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal appelle les Ministres de l’Environnement du monde entier à accélérer la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat, en présence du président du Kenya, et des dirigeants des Nations unies

26 mai 2016 - COP 21
Imprimer

Ségolène Royal, présidente de la CoP21, s’est rendue à l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE) à Nairobi.


Assemblée universelle des Ministres de l’Environnement et organe de gouvernance du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), l’ANUE concrétise le renforcement de la gouvernance internationale de l’environnement acté par la Conférence de Rio+20. La première ANUE en 2014 avait réuni 60 ministres ; plus de 120 ministres et 170 pays sont représentés pour cette deuxième Assemblée.

La présidente de la CoP21 a exhorté les Parties à ratifier rapidement l’accord de Paris, après la cérémonie de signature de l’Accord à New York le 22 avril : « Vous en avez le devoir à l’égard des populations qui souffrent, et des pays les plus vulnérables dont la survie même est en jeu ».

Elle a rappelé le rôle majeur du PNUE dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Plusieurs résolutions importantes seront adoptées durant cette Assemblée, notamment sur la mobilisation du PNUE pour la mise en œuvre de l’accord de Paris, sur les produits chimiques et déchets, sur la gestion durable des récifs coralliens, sur les déchets plastiques, sur le trafic illégal de la faune et de la flore sauvage.

Elle a invité les ministres à poursuivre et accélérer l’agenda de l’action grâce aux différentes initiatives lancées à Paris.

Après avoir réuni depuis la CoP21 plusieurs coalitions (Alliance solaire internationale, prix du carbone, océan, accès à l’eau…), elle a présidé à Nairobi une réunion consacrée à l’Alliance mondiale sur les bâtiments et la construction. Ce secteur est clé pour la réduction des gaz à effet de serre, puisqu’il représente 30% des émissions mondiales et que 80% des bâtiments existants en 2050 sont à construire. 70 pays avaient rejoint l’Alliance lors de la CoP21. L’Argentine l’a rejointe aujourd’hui.

Ségolène Royal s’est entretenue avec M. Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères et de coopération du Maroc et futur Président de la CoP22. Elle a également rencontré le futur secrétaire exécutif du PNUE, le Norvégien M. Erik Solheim, qui prendra ses fonctions en juin.

Ségolène Royal se rendra le 27 mai à Lusaka en Zambie pour les Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement où elle est invitée pour présenter la mise en œuvre de l’accord de Paris et faire des propositions concrètes sur l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique.
 

Télécharger le communiqué (PDF - 93 Ko)

Imprimer