Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal lance l’application Bison Futé. L’appli qui rallonge vos vacances, pas vos trajets

8 juillet 2016 - Transports
Imprimer

A la veille d’un grand départ des vacances d’été classé rouge, Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat lance l’application Bison Futé. Une application qui rend désormais l’information routière disponible partout, tout le temps.


  • une information fiable, vérifiée par les spécialistes du trafic de Bison Futé
  • une information en temps réel, provenant directement des capteurs et des caméras implantés sur le réseau routier
  • une information au plus proche des automobilistes avec la géolocalisation par GPS
  • un accès direct aux prévisions de circulation
  • un service modulable en fonction des besoins et des usages
  • visualisez les cartes en temps réels du trafic : bouchons, travaux et événements sur la route
  • les prévisions détaillées pour les jours à venir et la carte des vigilances Météo France

 

Glissez Bison Futé dans votre smartphone,
disponible gratuitement sur Google play et l’AppStore

Naissance de Bison Futé
Le Centre national d’Information routière de la Gendarmerie (CNIRG) est créé au Fort de Rosny-sous-Bois (93) en 1968, suivi l’année suivante de la création du CNIR. En effet, les ministres de l’Intérieur, de la Défense et de l’Équipement-Transports de l’époque décident de regrouper leurs moyens au sein d’une structure interministérielle chargée de recueillir, analyser et diffuser l’information routière : le Centre national d’Information routière (CNIR) de Rosny-sous-Bois. Sept Centres régionaux d’Information et de Coordination routières (CRICR) seront créés sur le même modèle interministériel à Metz, Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille, Rennes et Créteil.

Après les bouchons historiques en direction de l’Espagne pendant l’été 1975 (600 km de bouchons cumulés sur la RN10), et face à une forte mobilisation médiatique, le ministère des Transports décide de lancer une importante campagne de communication pilotée par le désormais populaire chef indien « Bison Futé ». Limité à l’origine à indiquer les itinéraires bis en période estivale, Bison Futé étendra peu à peu son influence sur l’ensemble du réseau routier tout au long de l’année, pour s’imposer, au fil des avancées technologiques, comme l’emblème de l’information routière publique en temps réel.

1997 – La création du site internet Bison Futé
2005 – L’apparition de la carte temps réel Bison Futé
2006 – La modernisation du site internet Bison Futé
2013 – Nouvelle modernisation du site internet Bison Futé
2016 – Bison futé lance sa première application mobile gratuite
 

 

Télécharger le dossier

Télécharger le communiqué (PDF - 161 Ko)

 

 

Imprimer