Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal lance le plan de réduction et de valorisation des déchets

7 novembre 2014 - Prévention des risques
Imprimer

Ségolène Royal a présidé aujourd’hui une réunion extraordinaire du Conseil national des déchets pour finaliser avec l’ensemble des parties prenantes le plan de réduction et de valorisation des déchets 2014-2020, qui prolonge le volet « économie circulaire » du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.


L'objectif de ce plan, est de diviser par deux les quantités de déchets mis en décharge d'ici 2025, en les réduisant de 30% dès 2020, et ainsi faire de ces déchets des ressources, afin de réduire leur impact environnemental et créer des filières de recyclage créatrices d'emplois et de croissance verte.

Pour atteindre cet objectif, Ségolène Royal a annoncé six mesures clefs :

  • le renforcement du recyclage des déchets du bâtiment grâce au déploiement de déchèteries professionnelles sur tout le territoire, notamment dans les sites de distribution de matériaux de construction, comme le font déjà certaines enseignes,
  • la généralisation du tri des papiers de bureau dans les administrations et dans les entreprises,
  • le développement du tri et de la valorisation des déchets alimentaires en soutenant le déploiement de 25 000 composteurs partagés en pied d'immeuble et la mise en place progressive du tri à la source des déchets alimentaires des ménages et des entreprises,
  • le renforcement de la lutte contre les filières illégales de traitement des déchets, notamment dans le domaine du recyclage des véhicules ou des déchets électroniques,
  • l’élaboration du décret fixant les caractéristiques des sacs plastiques à usage unique qui seront interdits à partir du 1er janvier 2016, pour permettre l’émergence de filières de production de sacs réutilisables,
  • le soutien à des projets innovants de récupération des métaux rares des cartes électroniques, via l’Appel à Manifestation d’Intérêt Investissement d’Avenir sur le recyclage des déchets porté par l’ADEME et qui se clôture le 16 janvier 2015.

Le plan s'appuie notamment sur les travaux du Conseil National des Déchets, instance de concertation placée auprès du ministre chargé de l'environnement, regroupant l'ensemble des parties prenantes, et présidé par le sénateur Gérard Miquel.

En complément, le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et l'ADEME poursuivent l’accompagnement des 300 collectivités candidates à l'appel à projets « zéro gaspillage zéro déchet » dont les projets sont attendus d’ici le 5 décembre 2014.

Retrouver le projet de plan en ligne.

Télécharger le communiqué de Mme Royal (PDF - 103 Ko)



 

 

Imprimer