Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Ségolène Royal lance le troisième plan d’action pour les milieux humides

13 juin 2014 (mis à jour le 17 juin 2014) - Eau et biodiversité
Imprimer

C’est au coeur du Marais Poitevin, nouvellement labellisé Parc naturel régional, que Ségolène Royal présente, dimanche 15 juin, le 3e plan national d’action en faveur des milieux humides. L’occasion pour la ministre de rappeler l’importance de ces zones encore trop mal connues.


Le Marais Poitevin, un exemple de milieu humide d’exception

Le Marais Poitevin a été récemment labellisé Parc naturel régional par le décret n°2014-505 du 20 mai 2014. De plus de 100 000 hectares, le marais s’étend sur deux régions : le Pays de la Loire et le Poitou-Charentes. Il s’agit d’un très bon exemple de milieu humide. Au-delà de son rôle écologique, le marais présentent de nombreux intérêts sociaux et économiques et joue un rôle majeur pour l’adaptation de notre société au changement climatique. Ils est le support de nombreuses activités sources d’emplois verts non délocalisables : chasse, agriculture, pisciculture ou encore tourisme.

Signe de leur importance, les milieux humides sont les seuls au monde à faire l’objet d’une convention internationale spécifique, la Convention de Ramsar.

Les milieux humides en 2014, quelques chiffres

  • La valeur de l’ensemble des services rendus par les milieux humides s’établit dans une fourchette de 1 200 à 6 700 euros par hectare selon les contextes et les types de milieux humides (vallée, marais etc.)
  • Entre 50 et 66% des milieux humides ont un usage agricole
  • 68% des franciliens pensent que les zones humides doivent être préservées
  • 40% des milieux humides à usage agricole sont des prairies
  • 38% des milieux humides sont affectés par l’eutrophisation et 31% par les produits phytosanitaires
  • 50% des oiseaux et 30 % des espèces végétales remarquables et menacées dépendent des milieux humides
  • 43 sites sont inscrits sur la liste des zones humides d’importance internationale Ramsar, soit plus 3 millions d’hectares (Métropole et outre-mer)

En savoir plus 

 

 La France veut une gestion durable de ses milieux humides

La France s’est particulièrement investie dans leur préservation et leur gestion durable.
En 1986, elle ratifie la convention de Ramsar, convention mondiale relative aux zones humides. Afin de relancer une dynamique et redonner de la visibilité à ces milieux trop souvent méconnus, un premier plan d’action est décidé en 1995

Le second plan d’action, mis en place de 2010 à 2013, a eu un rôle primordial dans la protection de ces zones. Les trois actions emblématiques de ce plan ont été : 

  1. La réalisation d’un portail national : il constitue le coeur d’un dispositif de communication et de sensibilisation sur ces milieux et valorise chaque année les près de 500 animations de la journée mondiale des zones humides à travers toute la France. 
  2. La mise en place d’un observatoire des milieux humides. L’objectif de l’observatoire est de fournir des informations fiables sur l’état et l’évolution des milieux humides, des impacts qu’ils subissent et des actions dont ils bénéficient de la part de la puissance publique et du secteur privé.
  3. Une meilleure connaissance des services rendus par les milieux humides.Il est en effet essentiel de connaître la valeur économique des services rendus par ces écosystèmes afin de se rendre compte de leur valeur.

 Le 3e plan national en faveur des milieux humides

Ce 3e plan national s’inscrit dans le prolongement du précédent plan et de son bilan positif. L’élaboration de ce plan a été demandée à l’issue de la conférence environnementale de septembre 2013.

Les 6 axes prioritaires du plan d’action pour les milieux humides

  1. Renforcer la mise en œuvre de la convention de Ramsar en lien avec les autres accords multilatéraux sur l’environnement
  2. Développer des outils stratégiques pour gérer les milieux humides
  3. Entretenir, préserver et reconquérir les milieux humides
  4. Renforcer la prise en compte des milieux humides dans les politiques sectorielles
  5. Soutenir une approche territorialisée de la gestion des milieux humides
  6. Mieux faire connaître les milieux humides et les services qu’ils rendent.

 Crédits photo : Yann Werdefroy / MEDDE

Imprimer

> Galerie photos

  • Crédits photo : Province Sud-Nouvelle-Calédonie – Lacs du grand sud néo-calédoniens (système karstique complexe hébergeant une flore endémique inféodée aux terrains ultramafiques) – 43 970 ha – inscrit en 2014
  • Crédits photo: F. Lepage / Cœurs de nature-SIPA-Lac de Grand Lieu (lac d'eau douce) – 6 300 ha – inscrit en 1995
  • Crédits photo: Witt / Cœurs de nature-SIPA-Martinique – Etang des Salines (lagunes côtières) – 207 ha – inscrit en 2008
  • Crédits photo: Cristofani / Cœurs de nature-SIPA-Guyane – marais de Kaw (mangroves, étangs) – 137 000 ha – inscrit en 1994
  • Crédits photo: A. Bouissou / MEDDE-MLET-Petite Camargue fluvio-lacustre (lagunes et marais méditerranéens) – 37 000 ha – inscrit en 1996
  • Crédits photo: L. Mignaux / MEDDE-MLET-Bassin d'Arcachon, secteur du delta de la Leyre (anciennes salines et vasière) – 5 175 ha – inscrit en 2008
  • Crédits photo: L. Mignaux / MEDDE-MLET-Marais du Cotentin et du Bessin, Baie des Veys (marais littoraux, tourbières) – 32 500 ha – inscrit en 1991
  • Crédits photo: L. Mignaux / MEDDE-MLET-Marais salants de Guérande et du Mès (marais salants atlantiques) – 5 200 ha – inscrit en 1995
  • Crédits photo: L. Mignaux / MEDDE-MLET-Baie du Mont Saint-Michel (eaux marines, vasières et prairies humides) – 62 000 ha – inscrit en 1994
  • -Carte des sites Ramsar 2014
  • Crédits photo: L. Mignaux / MEDDE-MLET-Baie de Somme (estuaires, vasières, prairies humides) – 17 000 ha – inscrit en 1998

Liens utiles

 Vous aussi, participez à la fête du Marais Poitevin dimanche 15 juin ! Au programme :

● Maraisthon du Marais Poitevin

● Remise du label "Parc naturel régional" par Ségolène Royal 

● Pique-nique 

● Exposition rétrospective : 2000 ans d’histoire du Marais poitevin. 

● Projection sur grand écran d’images du Marais poitevin et de l’action du Parc. 

● Balades en barque, poney et calèche

● Activités pour les enfants 

● Spectacles déambulatoires : Fanfare Les Traîne savates, Drôles d’oiseaux - Cie Patenfer. 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Marais Poitevin et téléchargez le programme complet de la journée !