Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal : "le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages sera examiné au Sénat à la mi-janvier et voté l’été"

8 décembre 2015 - COP 21
Imprimer

Lors d’une conférence organisée avec Hubert Reeves « Des étoiles, au climat et à la biodiversité », Ségolène Royal a indiqué que le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages serait examiné par le Sénat à la mi-janvier pour une adoption définitive avant l’été.


Lors d’une conférence organisée avec Hubert Reeves « Des étoiles, au climat et à la biodiversité », Ségolène Royal a indiqué que le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages serait examiné par le Sénat à la mi-janvier pour une adoption définitive avant l’été.

La Ministre a par ailleurs remis le label aux 12 lauréats de 2015 de la Stratégie nationale biodiversité qui sera étendue à partir de l’année prochaine avec comme objectif d’atteindre 2 000 partenaires en 2020 contre 440 aujourd’hui (partenariats avec les démarches des collectivités locales, mission donnée à l’Agence pour la biodiversité etc.)

La biodiversité est un des premiers indicateurs du changement climatique. Dès à présent, certaines espèces sont menacées et doivent s’adapter. Or la biodiversité influence aussi le climat au travers des grands cycles biogéochimiques (eau, CO2...). Au niveau global, les océans et les écosystèmes terrestres (les forêts, les sols) contribuent à capter les deux tiers des émissions mondiales de carbone.

Les 12 lauréats 2015 sont engagés dans des actions concrètes pour préserver la biodiversité

- Sensibilisation des usagers d’autoroutes grâce à des panneaux didactiques (Eiffage) ;

- Soutenir une expédition de recherche et de sensibilisation à la préservation des coraux (Veolia) ;

- Faire émerger des méthodologies d’analyse des risques liés à la biodiversité (Caisse des dépôts et consignations) ;

- Mettre en place et animer un réseau régional regroupant les acteurs œuvrant en matière de préservation de la biodiversité (France Nature Environnement Midi-Pyrénées) ;

- Introduire une espèce végétale en danger critique d’extinction en Ile-de-France sur une réserve foncière (Storengy) ;

- Mutualiser les actions d’une quinzaine d’entreprises en faveur de la biodiversité locale (Association syndicale libre des usagers du parc du Chevalement – Nord-Pas-de-Calais) ;

- Favoriser la recherche sur l’intégration du biomimétisme dans les domaines de l’architecture et de l’aménagement (Eiffage) ;

- Déployer les sciences participatives afin de mieux connaître la biodiversité des sites aéroportuaires  (HOP ! Biodiversité Air France) ;

- Recenser dans un annuaire les acteurs du territoire œuvrant à la préservation de la biodiversité (Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Pays de Serres – Vallée du Lot) ;

- Projet « 65 millions d’Observateurs » (Museum national d'histoire naturelle) : favoriser la prise en compte de la biodiversité par l’ensemble des citoyens à travers les sciences participatives ;

- Faire de la biodiversité un élément déterminant du choix de projets d’exploitation de carrières cimentières (Vicat) ;

- Mener une réflexion sur le réaménagement d’un zoo dans le but de participer davantage à la conservation des espèces et à la sensibilisation des visiteurs (African Safari Parc Zoologique) ;

- Soutenir le développement de solutions techniques innovantes sur les thématiques de la biodiversité urbaine et des relations entre la biodiversité et les infrastructures (Bouygues Construction)

Télécharger le communiqué (PDF - 117 Ko)


Contact presse : 01 40 81 78 31 / @ecologiEnergie

 

Imprimer