Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Ségolène Royal remercie l’ensemble des porteurs de projets labellisés COP21

13 novembre 2015 - Développement durable
Imprimer

Ségolène Royal a reçu le 12 novembre l’ensemble des porteurs de projets labellisés COP21, en marge d’ateliers organisés par les réseaux européens de la société civile et des administrations en charge du développement durable.


Lors de cette journée consacrée au dialogue environnemental et à la mobilisation de la société civile en faveur du climat, la ministre a tenu à remercier l’ensemble des porteurs de projets, dans toute leur grande diversité, à qui elle a décerné le label COP21 ces derniers mois.

Ce sont ainsi près de 600 projets dont la qualité et la contribution à notre défi commun ont été reconnues. Cette multitude d’initiatives est porteuse d’espoir, elle montre que la mobilisation est réelle :

  • Chez tous les acteurs institutionnels, associatifs, économiques. Ainsi, près de 160 collectivités plus de 200 associations de terrain et d’ONG, une centaine organismes d’enseignement ou de recherche, une centaine d’acteurs économiques ou de représentants des divers secteurs professionnels ont voulu témoigner de leur volonté de participer à cette aventure collective.
  • Sur l’ensemble des continents, puisque près de 15% des projets sont portés par des organisations non françaises et près de 16% se déroulent à l’extérieur de nos frontières.

Ségolène Royal a souligné à quelle point cette mobilisation de la société civile est essentielle pour le succès de la COP21, et pour créer une dynamique positive en faveur de la lutte contre le changement climatique, qui se poursuivra bien au-delà de la Conférence de Paris.

Dans cette perspective, Ségolène Royal proposera à ses homologues européens que la 2e semaine européenne de développement durable, au printemps 2016, soit dédiée à l’action pour le climat.

La ministre a également appelé les porteurs de projets labellisés à continuer voire amplifier leur mobilisation, en rejoignant la communauté des acteurs engagés dans la transition énergétique, qui compte déjà plus de 528 territoires à énergie positive pour la croissance verte.

La société civile se mobilise

En amont de la COP 21 qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre, Ségolène Royal a souhaité associer tous les acteurs de la société civile pour faire remonter toutes les initiatives et projets de terrain illustrant la mobilisation de la société civile. Ainsi, à ce jour, 587 projets sont labellisés COP 21.

Ce label est le symbole du soutien institutionnel de l’État à un projet ou à une initiative. La labellisation donne accès à un visuel qui peut être apposé sur les supports de communication du projet ou de l’événement. Elle permet également une visibilité du projet sur le site internet de la COP21.

Ces projets labellisés témoignent d’une mobilisation de très grande envergure qui va bien au-delà de la société civile française. En effet, près de 15% de ces projets sont portés par des organisations non-françaises.

Cette dynamique en cours est porteuse d’espoir. Elle repose sur l’engagement d’une très grande diversité de porteurs de projets parmi lesquels les ONG et le monde associatif, fidèles à leurs traditions, se distinguent très nettement. L’engagement important des collectivités locales et des acteurs économiques montrent combien tous les secteurs intègrent les enjeux de la lutte contre le changement climatique. Enfin, cet ancrage se renforce par la participation de projets portés par des citoyens.

Institutions publiques et collectivités locales 160 28%
Associations, ONG, fondations, syndicats 203 34%
Secteurs professionnels (entreprises, fédérations
et fondations d’entreprises)
113 19%
Enseignement/recherche (éducation nationale
et supérieure, instituts de recherche)
90 16%
Média 12 2%
Citoyens 9 1%

La multitude d’initiatives de la société civile prend des formes diverses et reflète une diversité des modes d’expression qui vont du plus personnel aux plus collectifs avec nombre de projets artistiques, militants, événements professionnels, scientifiques ou multimédia.

Projets culturels (arts plastiques, cinéma, festivals
d’arts, expositions...)
67 11%
Evénements (y compris événements multimédia), salons… 227 39%
Débats, colloques, conférences, réunions... 189 32%
Programmes d’action, programmes d’éducation,
démarches collectives, numérique…
99 18%

Enfin, la localisation géographique des projets rend compte d’une appropriation par les territoires à différentes échelles, même si Paris et la région capitale, hôtes de la COP21, occupent une place prépondérante. Il faut noter que, développés ou non par des organisations françaises, nombre de projets sont mis en œuvre au-delà des frontières françaises et répartis sur l’ensemble des continents. Nouvel espace sans confins, l’Internet offre un terrain de mobilisation à la société civile planétaire.

Province  203 34%
Paris et Ile de France 247 46%
International 93 16%
Projets numériques 31 4%

 

Imprimer

> Galerie photos

  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)
  • Ségolène Royal remercie l'ensemble des porteurs de projets labellisés COP21 -Crédit photo : Laurent Mignaux (Medde)