Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Science et climat : Ségolène Royal salue le 70ème lancement réussi de la fusée Ariane 5

5 février 2016 (mis à jour le 8 février 2016) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

En déplacement sur le site d’Airbus Defence and Space aux Mureaux, dans les Yvelines, la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie Ségolène Royal a salué vendredi 5 février 2016 le 70ème lancement réussi de la fusée Ariane 5. L’occasion de rappeler le rôle crucial des études spatiales dans l’observation et la préservation du climat.


Arianespace, première société au monde de service de lancement de satellites

Depuis 35 ans, Arianespace propose une offre de lancement aux opérateurs de satellites du monde entier. Grâce à une flotte mondiale de 30 à 40 satellites dédiés au climat, Arianespace fournit aux scientifiques des indications de mesure extrêmement précises sur le réchauffement de la planète, l’augmentation du niveau des océans ou encore la hausse de nos émissions de gaz à effet de serre. Depuis 2003, 70 lancers de fusées ont été effectués avec succès par la société Arianespace depuis son centre spatial guyanais. Ségolène Royal s’est félicitée d’une industrie française et européenne à la pointe dans le domaine de l’aérospatial.

Elle a enfin encouragé les efforts de la société Arianespace en faveur du de la transition vers une économie verte, qui travaille au développement d’outils innovants pour réduire son impact environnemental (véhicule hybride, nouveau dispositif d’allumage…).


L’observation par satellites, un outil indispensable à la mesure des changements climatiques

Ségolène Royal a d’ailleurs rappelé que l’observation de la planète par stellites constitue un outil précieux pour mesurer avec une grande précision, et ainsi mieux prévenir l’ampleur des changements climatiques.

Grâce à l’exposition temporaire installée sous le Dôme du climat à la fin de l’année 2015, le ministère a d’ailleurs permis à plus de 3000 personnes d’observer les travaux du CNES et de l’aérospatial pour accompagner la lutte contre le dérèglement climatique. La COP21 avait également été l’occasion de montrer toute la contribution de l’observation spatiale à la connaissance des changements climatiques.


Ségolène Royal sur le site d’Airbus salue le... par FranceEcologieEnergie

Imprimer