Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal salue le vote à l’Assemblée nationale de l’interdiction de l‘utilisation des pesticides néonicotinoïdes au 1er septembre 2018

23 juin 2016 - Eau et biodiversité
Imprimer

L’Assemblée nationale a confirmé ce matin l’interdiction de l‘utilisation des pesticides néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018.

 -


Cette disposition :
- permet d’engager dès maintenant de nouvelles pratiques agricoles qui placeront la France à l’avant-garde,
- encourage les fabricants de produits phytosanitaires à rechercher des substituts pour remplacer les produits existants, notamment à développer les techniques de biocontrôle,
- permet au monde agricole de s'adapter progressivement et de trouver des alternatives.

Le texte adopté prévoit la possibilité pour les Ministres de l’Environnement, de la Santé et de l’Agriculture de déroger à cette interdiction, uniquement s’il s’avère qu’il n’existe pas de substitut disponible.

C’est un processus pragmatique et équilibré qui doit permettre de sortir du modèle d’utilisation des néonicotinoïdes.

Ségolène Royal et Barbara Pompili avaient reçu jeudi dernier les ONG à l’origine d’une pétition ayant recueilli 670 000 signatures et demandant la fin de l’utilisation des pesticides néonicotinoïdes.

Télécharger le communiqué (PDF - 108 Ko)

Crédit photo Une : Olivier Brosseau/MEEM

Imprimer