Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal satisfaite du retrait de la proposition de réapprobation du glyphosate par la Commission européenne

19 mai 2016 - Prévention des risques
Imprimer

"Conformément à la décision que j’avais annoncée dès le 4 mars lors d’une réunion des ministres de l’Environnement, la France s’est opposée à l’approbation du renouvellement de l’autorisation de la mise sur le marché du glyphosate pour 9 ans.


J'ai été en contact avec plusieurs de mes homologues européens pour leur demander de soutenir le retrait de cette proposition de règlement. D’autres pays, notamment l’Allemagne, l’Italie, la Suède, l’Autriche, le Portugal ont fait savoir qu’ils s’abstiendraient ou qu’ils voteraient contre en cas de vote, ne permettant pas de dégager une majorité suffisante pour que la proposition de la Commission puisse être adoptée.

La Commission européenne avait déjà dû retirer sa proposition de réapprobation de la substance glyphosate pour 15 ans en mars dernier.

Le glyphosate avait été classé « cancérogène probable » par le CIRC (instance de l'OMS spécialisée dans le cancer) à l'été 2015.

J’ai déjà interdit la vente du Round up en libre-service pour les jardiniers amateurs et son utilisation dans les espaces publics par les collectivités dans la loi de transition énergétique. Et les territoires « Terre saine, zéro pesticide » sont encouragés financièrement par le ministère de l'Environnement."

 Télécharger le communiqué (PDF - 136 Ko)

Imprimer