Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal sélectionne pour plus de 60 millions d’euros de programmes contre la précarité énergétique

5 octobre 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer



Ségolène Royal a désigné les 12 lauréats de l’appel à projets de programmes pour lutter contre la précarité énergétique, dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.


Ils portent sur :

-    la sensibilisation, l’information et la formation des ménages en situation de précarité énergétique aux enjeux des économies d’énergie,
-    l’accompagnement  de ces ménages pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique ambitieux.

Les projets les plus efficaces et les plus structurants ont été sélectionnés en fonction de leur degré de maturité, de leur périmètre et de leur efficience.


Neuf programmes visent à lutter contre la précarité énergétique dans l’habitat :
  

Porteur

Nom du projet

Nombre de bénéficiaires

ANAH

Accompagnement

des copropriétés "fragiles" préparant une décision

de rénovation énergétique

600 à 700 copropriétés

(environ 20 000 logements)

Économie d'énergie

CLEO

130 000 ménages

Engie

Eco-gestes solidaires

11 500 ménages

Engie Home Services

Eco-gestes durables

278 000 ménages

Habitat 29

Mettons nos énergies au service des locataires

7000 ménages

La Poste - Inventage

DEPAR

200 000 ménages

Solinergy

MAGE

12 000 ménages

Sonergia Soliha

ECORCE

4 000 à 16 000 ménages

Urbanis

AMO Déclic

auprès de copropriétés

40 copropriétés



Trois programmes visent à lutter contre la précarité énergétique dans les transports :

Porteur

Nom du projet

Nombre de bénéficiaires

Association Wimoov

Plateformes Wimoov

la mobilité durable accessible à tous

9000 personnes

FUB

Alveole

2250 ménages accompagnés

Rhonealpenergie- environnement (RAEE)

Précarité énergétique

en matière de déplacements en Auvergne Rhône Alpes (PEnD-AURA)

10 000 personnes



Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) permettra la mobilisation de plus de 60 millions d’euros pour ces programmes d’accompagnement.

Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE)

Si le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) profite à tous les ménages et entreprises, il vise aussi spécifiquement les ménages les plus modestes depuis le 1er janvier 2016.

Durant les neuf premiers mois de 2016, les CEE ont financé des travaux qui permettront une réduction de 200 M€ par an de la facture énergétique des ménages précaires sur les 15 prochaines années.

Pour en savoir plus : http://www.developpement-durable.gouv.fr/cee


Télécharger le communiqué (PDF - 141 Ko)


Contact presse : 01 40 81 78 31

 

Imprimer