Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Ségolène Royal soutient l’amélioration de la connaissance pour l’avenir du littoral et la prévention des risques littoraux

3 février 2016 - Mer et littoral
Imprimer

Suite à la conférence nationale pour la mer et l’océan et dans la poursuite de la COP21, Ségolène Royal soutient l’amélioration de la connaissance pour l’avenir du littoral et la prévention des risques littoraux, pour la croissance bleue.


  • Mobilisation de 7,5 millions d’euros, aux côtés des collectivités territoriales, pour finaliser le programme Litto3D réalisé par l’Institut géographique nationale (IGN) et le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM).
  • Mobilisation de 1,5 million d’euros pour soutenir le projet HOMONIM 2 qui vise à doter les départements d’Outre-mer, à l’image de ceux de métropole, d’une capacité de prévision des vagues et des submersions marines.
    Réalisé par Météo-France et le SHOM, ce projet permettra d’accroître la culture du risque et la préparation des populations à la manifestation d’événements extrêmes dans un contexte de changement climatique.
  • Mise en ligne de la première cartographie de l’évolution du trait de côte en métropole sur le site Internet du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et sur le portail dédié au littoral, Géolittoral.
    Cette cartographie présente de façon homogène l’évolution passée du trait de côte à l’échelle 1/100 000e, elle comble l’absence de connaissances disponibles sur certaines portions du littoral ou complète les études locales existantes par une échelle d’analyse plus globale. Cette cartographie portera également, très prochainement, sur les départements d’Outre-mer.
  • Lancement de la réalisation d’une synthèse des connaissances disponibles et des nouvelles données produites sur le littoral pour faciliter l’appropriation des enjeux littoraux et appuyer les territoires dans leurs choix d’aménagement.
    Les premiers éléments, déjà disponibles, font l’objet d‘un document d’information intitulé « Développer la connaissance et l’observation du trait de côte. Contribution nationale pour une gestion intégrée ». Ce document est téléchargeable sur le site Internet du ministère et sur Géolittoral. De façon simple et illustrée, ce document présente en quelques pages les caractéristiques et les facteurs d’évolution du littoral et des différents types de côtes présentes en Métropole et dans les Outre-mer français.

Face à la montée du niveau de la mer et à l’érosion d’une partie du littoral, pour anticiper les évolutions à venir et permettre aux territoires de s’y préparer, il apparaît indispensable de disposer sur tout le territoire national d’un état des lieux de l’évolution du littoral.
En outre, une connaissance détaillée et homogène du relief du littoral facilite  la mise en œuvre des plans de prévention des risques littoraux et la détermination du potentiel de développement des énergies marines renouvelables.

Télécharger le communiqué (PDF - 127 Ko)

Imprimer