Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Seligo veut contribuer à l’économie circulaire en améliorant le taux de valorisation des déchets

1er septembre 2016 (mis à jour le 21 juillet 2016) - Développement durable
Imprimer

Seligo est une plateforme digitale de transactions et de services.


Seligo permet aux opérateurs de :

  • géolocaliser les capacités actuelles et prévues de traitements disponibles,
  • faciliter la vente de capacité de traitement et l’approvisionnement en déchets, aux meilleures conditions de marché et d’impact écologique,
  • optimiser l’utilisation des infrastructures de traitement

Seligo, dans le secteur clé de l’économie circulaire, est l’une des 37 startups lauréates de l’appel à projets jeunes pousses de la greentech verte.

Seligo

La genèse du projet

Initiateur du projet, Thomas Paris a été responsable opérationnel dans le secteur de la propreté (collecte, transport et traitement du déchet). Lorsqu’il était en charge d’un centre de valorisation, il a pu constater de multiples obstacles limitant les transactions en dehors des "contrats long terme" : c’est de cette expérience qu’est né Seligo, créée pour apporter une réponse innovante, pragmatique et efficace aux opérateurs de la filière valorisation.

Le projet a été initié en Octobre 2015 par Thomas et deux associés expérimentés et complémentaires (industrie du déchet, e-business, IT).

L’entreprise est hébergée à la pépinière Versailles Grand Parc

L’équipe

Les associés fondateurs forment un trio expérimenté et complémentaire :

Thomas Paris (42 ans)
Formation : Collège des Ingénieurs, ENGREF, AgroParisTech
Expérience : Veolia (essentiellement au Royaume-Uni) et VINCI.
Compétences : business développement, organisation, gestion de centre de profit
Initiateur du projet, Thomas Paris veut contribuer à l’économie circulaire et il aime entreprendre pour optimiser les processus opérationnels.
Seligo est née de son expérience comme responsable d’un exutoire de déchets, pour apporter une solution aux opérateurs de la filière qui souhaitent choisir une meilleure valorisation et améliorer la fluidité des transactions.

Quentin Blaise (42 ans)
Formation : Essec CODEV, Semaines Sociales de France, CEDEP/Insead, AgroParisTech
Expérience : TOTAL et SANOFI. A également participé à l’aventure d’une startup incubée par CDC Partcom, et accompagné plusieurs initiatives entrepreneuriales.
Compétences : supply chain, audit, performance, marketing/commercial
Conscient des transitions que le monde doit affronter, notamment sur le plan écologique, Quentin Blaise est passionné par les questions de responsabilité d’entreprise et d’innovation éthique.
Convaincu de l’intérêt de Seligo pour améliorer la valorisation des déchets, il apporte ses compétences en gestion de l’innovation industrielle pour accélérer l’adoption et la mise en œuvre de cette plateforme de services.

Matt Brookes (43 ans)
Formation : BA Business Economics
Expérience : VEOLIA UK, Twisted Fish Ltd.
Compétences : Conception, développement et gestion de systèmes d’information
Matt Brookes est un fan de compétition, fondateur d’une entreprise informatique reconnue dans le secteur des déchets.
Convaincu de l’intérêt de Seligo pour faciliter les transactions entre opérateurs de déchets, ses compétences en gestion de projets innovants garantissent la réalisation effective de la plateforme digitale.

Imprimer

Voir aussi