Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Semaine décisive pour le climat - Le 4 novembre l’Accord de Paris entre en vigueur, Ségolène Royal soutient la recherche et la diffusion scientifique sur le climat

4 novembre 2016 - COP 21
Imprimer


•    Ségolène Royal, Présidente de la COP21, a visité les laboratoires de l'Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), sur le site de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC), pour rappeler le rôle privilégié de la science dans l’accompagnement de la décision publique vers une société beaucoup plus sobre en carbone.

•    Au cours de la visite, les chercheurs, Hervé le Treut, Pierre Testor, Marion Lebrun, Jean-Louis Dufrenes, Eric Guyllardi, Catherine Jeandel ont présentés les outils et les applications de la recherche moderne en climatologie :

-    Laboratoire LOCEAN sur l’étude du rôle de l'océan dans la lutte contre le changement climatique avec des sondes mobiles.
-    Laboratoire de chimie permettant l'étude de la composition de l'océan, des glaciers et de l'air.
-    Laboratoire de modélisation dont le projet NEMO utilisé dans le rapport du GIEC et qui fait le lien entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée en relation avec des PME et des start up.
-    Présentation des projets pilotes permettant une meilleure gestion du risque climatique, une adaptation aux enjeux du changement climatique.

•    La Présidente de la COP21 a salué le rôle déterminant qu’a joué la communauté scientifique pour l’Accord de Paris :
-    pour faire prendre conscience au monde des enjeux climatiques ;
-    pour trouver les solutions innovantes de mise en œuvre de l’Accord de Paris ;
-    l’éducation au changement climatique et le partage de la connaissance pour entretenir la mobilisation. La ministre s’est engagée à soutenir la création d’une École doctorale fédérative sur les sciences du climat et la proposition de solutions.

•    La ministre a signé avec Jean Jouzel une convention de financement de l’initiative « Train du Climat » qui repartira sillonner la France en 2017 et 2018 pour sensibiliser à la lutte contre le changement climatique.

L’IPSL est une fédération de 9 laboratoires en région parisienne, rassemblant plus de mille chercheurs, enseignants-chercheurs, techniciens, ingénieurs ou étudiants, travaillant sur les thématiques du climat et de l’environnement global de la planète.

Télécharger le communiqué (PDF - 90 Ko)

Contact presse : 01 40 81 78 31

 

Imprimer