Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Signature d’un accord-cadre pour l’éducation à l’environnement et au développement durable

27 septembre 2016 (mis à jour le 29 septembre 2016) - Eau et biodiversité
Imprimer

Mardi 27 septembre, Barbara Pompili a signé l’accord-cadre de coopération pour l’éducation à l’environnement et au développement durable entre le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, les Réserves naturelles de France et le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Cet accord porte sur une collaboration renforcée entre ces institutions à l’échelle territoriale et nationale.


C’est dans la réserve naturelle nationale de Wavrans-sur-l’Aa, dans les Hauts-de-France, que l’accord-cadre a été signé ce mardi 27 septembre 2016 pour une période de trois ans. Cet accord vise à faciliter la mise en œuvre de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages et de la Stratégie nationale pour la biodiversité, en invitant chacun des signataires à mettre en œuvre ses actions à son échelle.

La collaboration envisagée à l’échelle nationale

A l’échelle nationale, les signataires de la convention s’engagent à travailler conjointement sur :

  • l’enrichissement de la pédagogie de l’éducation à l’environnement et au développement durable en lien avec l’évolution des connaissances scientifiques et techniques ;
  • le soutien par l’expertise à l’intégration des problématiques liées à la biodiversité, dans les formations professionnelles initiales et continues ;
  • la production de ressources, de documents de références et leur diffusion auprès des réserves naturelles, du réseau de création et d’accompagnement pédagogiques (CANOPE), des enseignants du primaire et du secondaire, des conseillers pédagogiques Sciences et Environnement et inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) ;
  • la mise en commun des expertises lors d’opérations nationales multi-partenariales.

La collaboration envisagée à l’échelle territoriale

Dans les territoires, l’accord permettra aux services des trois structures signataires de développer une culture commune selon trois axes de travail :

  • la mise en synergie de leurs expertises propres, dans le cadre de l’élaboration d’offres de formations continues ;
  • la mise en œuvre de projets académiques et le développement de « démarches globales de développement durable des écoles et des établissements » ainsi que la production de ressources pédagogiques en lien avec les enjeux de développement durable.
  • le développement et la mise en œuvre de projets d’éducation à l’environnement et au développement durable.

Les réserves naturelles de France

341 réserves naturelles maillent tout le territoire français, protégeant 2,87 millions d’hectares dont 2,60 en outre-mer. Depuis 30 ans, les professionnels et bénévoles au sein des organismes gestionnaires des réserves naturelles travaillent à trois missions : protéger, gérer et faire découvrir ces espaces de nature. Parmi les 7 millions de visiteurs annuels, les réserves naturelles accueillent plus de 1,5 millions d’élèves de toutes les académies, en métropole et en outre-mer, de la maternelle à l’université.

Imprimer