Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Silicon Valley : Ségolène Royal annonce le déploiement en France de systèmes de transports intelligents avec le projet Français SCOOP@F

8 janvier 2016 - Transports
Imprimer


"J’ai annoncé à l’occasion de ma visite un projet de déploiement pilote de systèmes de transports intelligents et coopératifs, SCOOP@F :
•  le premier test à grande échelle en France, rendu possible grâce à la loi de transition énergétique pour la croissance verte (article 37), se déroulera dès cette année avec 3 000 véhicules et 2 000 km ;
• ces tests seront répartis en cinq sites : Ile-de-France, A4, Isère, rocade de Bordeaux et Bretagne correspondant ainsi à une grande diversité de types de routes : autoroutes, axes structurants de métropole, routes bidirectionnelles interurbaines et locales ;
• ce projet rassemble collectivités locales, gestionnaires du réseau routier national, constructeurs automobiles, équipementiers, universités, centres d’étude et instituts de recherche ;
• co-financé par la Commission européenne, ce projet bénéficiera d’échanges croisés avec les tests lancés également en Espagne, en Autriche et au Portugal. Le véhicule autonome fait l’objet de coopérations multilatérales dans le cadre du G7 et de l’Office de Coopération pour le Développement Economique (OCDE).

J’ai visité le site d’expérimentation GOOGLEPLEX (Google cars) :
• Echanges sur le développement des véhicules autonomes ou autopilotés ;
• tests des premières voitures autonomes roulant en Californie ;
• développement rapide des « systèmes de transports intelligents coopératifs » (STI) ;
• marché mondial potentiel estimé à 15 milliards d’euros (système d’information, de gestion de trafic, de paiement etc.). De nombreuses start-up françaises excellent dans ce domaine comme DBT, XYT ou Drust.
Le déploiement attendu du véhicule autonome est porteur de promesses concernant :
• la réduction des émissions de gaz à effet de serre (moindre consommation énergétique) ;
• la sécurité et l’augmentation des capacités de circulation ;
• l’inclusion sociale et les nouvelles solutions de partage.
Deux autres projets innovants m’ont par ailleurs été présentés :
• le projet d’imagerie par satellite Skybox Imaging (petites satellites d’observation) dont l’objectif est de permettre une cartographie en temps réel ;
• les éoliennes cerfs-volants de Makani qui, sans mât traditionnel, utilisent les mêmes principes aérodynamiques qu’une éolienne conventionnelle.

Téléchargez la fiche de présentation du projet SCOOP@F (PDF - 107 Ko)

Téléchargez le communiqué de presse (PDF - 130 Ko)
 

Imprimer