Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Stockage et émissions de C02 , le rôle de la forêt dans le cycle du carbone

4 février 2011
Imprimer

Les arbres absorbent du carbone, principalement pendant leur phase de croissance, entre quelques dizaines et plus d’une centaine d’années. Ils le stockent ensuite toute leur vie. Un palissandre de 80 ans fait environ 30 mètres de haut et stocke 5,4 tonnes de CO2, soit les émissions d’un vol de 600 km en Airbus A320, avant de le rejeter après leur mort lorsqu’il se décompose ou qu’il est brûlé.


 

Dans une forêt mature, le carbone rejeté à la mort d’un arbre est compensé par celui absorbé par la naissance et la croissance d’autres arbres dans le même temps : le système est à « l’équilibre ». En cas de déforestation, une quantité très importante de CO2 est rejetée sans compensation ; en cas de plantation, une quantité très importante de CO2 est fixée.

Pour calculer l’impact d’une forêt en termes d’absorption de CO2, on parle de « puits de carbone »). On soustrait ce qu’elle émet (émissions dues aux déboisements, aux coupes et au bois mort) à ce qu’elle absorbe (croissance des arbres et boisement, mais aussi absorption par le sol).

Aujourd’hui, la forêt contient 53% du carbone stocké par les écosystèmes terrestres : terres agricoles, landes, toundra, désert, prairies tempérées et savanes tropicales, en particulier (26%) dans les forêts boréales (Russie, Canada).

Les écosystèmes terrestres, via notamment la réduction des émissions dues à la déforestation, pourraient ainsi fournir 15% à 30% des réductions d’émissions estimées nécessaires pour limiter le changement climatique à une hausse de 2 degrés (550 ppm éq CO2 ) selon le rapport Stern sur l’économie du changement climatique.

Les produits en bois aussi stockent le carbone

Les produits en bois continuent à stocker le carbone absorbé par le bois durant sa phase de croissance, mais le rejettent au bout d’un certain temps lorsqu’ils sont détruits ou décomposés (18 ans en moyenne : de quelques mois pour les produits en carton à 175 ans environ pour les charpentes).

 

 

 

Imprimer