Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Suite de la COP21 et de la COP22 : Ségolène Royal annonce les cinq premiers projets dans le cadre de l’initiative CREWS visant à doter de systèmes d’alerte précoce les États vulnérables aux impacts du dérèglement climatique

21 novembre 2016 - COP 21
Imprimer

Cinq projets ont été validés dans le cadre de l’initiative Crews lancée par la France à la COP21 et pilotée par l’UNISDR, l’Organisation Météorologique Mondiale, et la Banque Mondiale :


- Un projet au Burkina Faso, visant à renforcer les capacités du service météorologique national pour la prévision et l’alerte précoce des populations.

- Un projet au Mali pour le suivi de l’impact hydro-météorologique, le dispositif d’alerte et le renforcement des capacités de réponse de protection civile.

- Deux projets pour les îles du Pacifique, pour renforcer le centre météorologique régional et développer les capacités d’alerte précoce des centres locaux des îles du Pacifique.

- Un projet en République Démocratique du Congo, pour améliorer les prévisions et leur diffusion aux populations.

Ces cinq projets représentent un engagement financier de 50 millions de dollars, dont plus de 12 millions apportés par les pays contributeurs à l’initiative CREWS.

La France s’est engagée à contribuer au fond à hauteur de 10 millions de dollars. J’ai le plaisir d’annoncer ce jour le versement effectif de 5 millions de dollars, qui permettra, avec les contributions des autres pays membres, d’engager les projets retenus dès cette année.

Le réchauffement climatique conduit à une élévation du niveau de la mer et accentue les risques de catastrophes naturelles. L’accès à des systèmes d’alerte précoce efficaces est une composante essentielle du renforcement de la résilience des États vulnérables aux impacts du dérèglement climatique, en premier lieu les pays les moins avancés (PMA) et les petits États insulaires en développement (PIED).

Tel est l’objet de l’initiative CREWS dont l’ambition est de réunir au moins 100 millions de dollars, financement nécessaire pour un impact conséquent d’ici 2020.

Télécharger le communiqué (PDF - 127 Ko)

 

Imprimer