Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les trains d’équilibre du territoire (TET)

22 avril 2016 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Trains de nuit : Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt

1er avril 2016 (mis à jour le 27 juin 2016)

Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, annonce le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt sur les trains de nuit, permettant à tous les opérateurs ferroviaires de proposer, pour leur propre compte, de nouveaux schémas d’exploitation innovants susceptibles de redonner de l’attractivité à ces lignes.



Le Secrétaire d’État s’était engagé le 19 février dernier, à lancer l’appel à manifestation d’intérêt, à l’occasion du point d’étape sur la feuille de route pour un nouvel avenir des Trains d’Équilibre du Territoire (TET). En effet, l’offre de train de nuit ne répond plus aujourd’hui de manière satisfaisante aux besoins des voyageurs. Aussi, des lignes d’aménagement du territoire indispensables en raison de l’absence d’une offre alternative suffisante pour les territoires concernés avaient été identifiées : les lignes de nuit Paris-Briançon, et Paris-Rodez / Latour de Carol seront donc maintenues dans la convention avec SNCF Mobilités.

Les autres lignes de nuit desservent des territoires qui bénéficient d’offres alternatives de mobilité de bon niveau, ou qui vont prochainement s’améliorer avec la mise en service des nouvelles Lignes à Grande Vitesse. L’État décide donc de ne plus financer l’exploitation de ces lignes.

L’appel à manifestation d’intérêt maintenant lancé doit donc permettre d’évaluer toutes les propositions susceptibles d’être formulées sur ces autres lignes.

La date limite de réception des réponses fixée initialement au 31 mai 2016 est repoussée au 24 juin 2016 à 17 heures. Le résultat de cet Appel à Manifestation d’Intérêt et les décisions prises en conséquence seront annoncés en juillet 2016.

      
Imprimer