Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les espèces exotiques envahissantes

Une espèce exotique envahissante est une espèce (animale ou végétale) exotique (allochtone, non indigène) dont l’introduction par l’homme (volontaire ou fortuite) sur un territoire menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques et sanitaires négatives. Le danger de ce type d’espèce est qu’elle accapare une part trop importante des ressources dont les espèces indigènes ont besoin pour survivre, ou qu’elle se nourrisse directement des espèces indigènes. Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui considérées comme l’une des plus grande menace pour la biodiversité. Présente au sein de la Stratégie nationale pour la biodiversité, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes correspond également un engagement fort du Grenelle de l’Environnement (voir l’article 23 de la loi Grenelle du 3 août 2009).


7 janvier 2010 - Eau et biodiversité
Imprimer

Sommaire :


      

Un engagement international

7 janvier 2010 (mis à jour le 2 juillet 2012)


Plusieurs conventions internationales montrent, par leurs travaux, une prise de conscience grandissante à propos de la problématique des espèces exotiques envahissantes : 

logoLa convention sur la diversité biologique
Aussi dite Convention de Rio, la France l’a ratifié en 1994. Cette convention prévoit dans son article 8-h que chaque partie contractante « empêche d’introduire, contrôle ou éradique les espèces exotiques qui menacent des écosystèmes, des habitats ou des espèces ». 

 

logo convention BernLa Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe
Aussi dite Convention de Berne, elle est entrée en vigueur en 1982. Cette convention a émis de nombreuses recommandations relatives aux espèces exotiques envahissantes. Elle met également en place une stratégie européenne relative aux espèces exotiques envahissantes.

Logo citesLa CITES
La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction, plus connue sous le nom de CITES, s’est engagée à contrôler les transactions internationales d’espèces animales et végétales sauvages.

lgo CMS

La Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage
Aussi dite convention de Bonn, elle oblige ses parties à strictement contrôler l’introduction d’espèces exotiques ou de contrôler et d’éliminer celles qui ont déjà été introduites.

 

logo aewaLes accords sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (AEWA)
L’AEWA est un est un traité international indépendant développé sous les auspices du Programme des Nations unies pour l’environnement et de la convention de Bonn conclue le 16 juin 1995 à la Haye. Il est entré en vigueur le 1er novembre 1999.

      
Imprimer