Votre énergie pour la France } Une nouvelle application smartphone pour connaître vos droits de passagers - Ministère du Développement durable Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Bien voyager en avion

9 juillet 2014 - Transports
Imprimer

Sommaire :


Une nouvelle application smartphone pour connaître vos droits de passagers

20 juillet 2012 (mis à jour le 26 juillet 2012)

Cet été, si vous êtes bloqués dans un aéroport ou si vos bagages ont été égarés, vous pourrez désormais recourir à une application pour smartphone afin de vous informer sur vos droits !



Lancée par la Commission européenne, l’application existe en 22 langues et est présente sur quatre plateformes mobiles (iPhone et iPad, Android, Blackberry et Windows Phone 7).

Disponible aujourd’hui pour les transports aériens et ferroviaires, l’application sera étendue aux voyages par autobus ou autocar et par voie maritime en 2013, lorsque les droits applicables à ces domaines entreront en vigueur.

"Beaucoup d’entre nous ont déjà fait l’expérience frustrante de s’entendre dire, lors d’un problème à l’aéroport, qu’ils n’avaient aucun droit, alors qu’ils savaient qu’ils en avaient ! Avec cette application, des millions de voyageurs pourront accéder facilement à des informations exactes sur leurs droits en tant que passagers au moment où ils en ont le plus besoin, c’est-à-dire lorsqu’une situation imprévue se présente", a déclaré M. Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne chargé des transports, lors du lancement de l’application.

L’application explique les droits des passagers pour chaque problème susceptible de se présenter. Par exemple, si vous ne pouvez embarquer en raison d’un vol annulé, vous pouvez prétendre à une indemnisation dont le montant est compris entre 125 et 600 €. Si vos bagages sont endommagés à la suite d’un accident, vous pouvez aussi demander réparation. De même, il est utile de savoir que les compagnies ferroviaires et aériennes ont l’obligation de fournir des informations transparentes sur leurs tarifs et d’apporter une assistance aux passagers à mobilité réduite. L’application vous indique également auprès de qui porter plainte si vous estimez que vos droits n’ont pas été respectés.

Enfin, dans les situations d’urgence de grande ampleur, comme celle provoquée par le nuage de cendres d’un volcan islandais en 2010, l’application peut aussi communiquer les informations et les conseils aux voyageurs émis par la Commission européenne.

Imprimer