Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Une nouvelle page de l’histoire de la biodiversité s’est ouverte Soyons les acteurs de l’avenir de la biodiversité !

8 janvier 2016 - Eau et biodiversité
Imprimer

Une nouvelle page de l’histoire de l’environnement s’est ouverte avec le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Ce projet de loi, déjà adopté par l’Assemblée nationale le 24 mars 2015, sera examiné en séance publique au Sénat à partir du 19 janvier.


  • D’ici là, vous pouvez toutes et tous être des acteurs-contributeurs de l’avenir de la biodiversité.
     
  • La réussite de la COP21 a montré que la France a un temps d’avance car elle a déjà inscrit dans la loi ses engagements et il faut maintenant accélérer la transition écologique et énergétique. La conférence de Paris pour le climat a été une opportunité pour des milliers de citoyens qui se sont engagés et qui se sont fait entendre.
     
  • La biodiversité joue un rôle essentiel dans l’action pour le climat, par exemple avec l’océan qui est fournisseur net d’oxygène et absorbe 25 % du CO2.
     
  • Ségolène Royal invite l’ensemble de la société civile à participer à cette reconquête en apportant des contributions sur internet : https://www.parlement-et-citoyens.fr/blog/co-ecrivons-l-avenir-de-la-biodiversite.
  • Cette consultation soutenue par la ministre de l’Écologie a été lancée à l’initiative de Joel Labbé, sénateur du Morbihan et le rapporteur du texte au Sénat Jérôme Bignon qui invitent tous leurs collègues à proposer de nouveaux amendements.
     
  • Vous pouvez être acteur de cette consultation en :

- votant,
- commentant les articles proposés par le gouvernement, les parlementaires et les citoyens,
- proposant de nouveaux articles,
- proposant de nouveaux amendements.

  • Cette consultation, qui a commencé le 21 décembre et qui se déroule jusqu’au 18 janvier, vous propose de contribuer au texte de loi en amont du débat parlementaire au Sénat.
     
  • Le ministère de l’Écologie s’engage à répondre aux contributions les plus plébiscitées. Soyez acteurs de ce dialogue !


Pour en savoir plus sur cette consultation : cliquez ici

Téléchargez le communiqué (PDF - 121 Ko)

Contact presse : 01 40 81 78 31

 

 

Imprimer