Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Une valeur ajoutée de 30 milliards d’euros

11 juillet 2016 - Développement durable
Imprimer

En 2014, la valeur ajoutée dans l’ensemble des éco-activités est estimée à 29,9 milliards d’euros, soit 1,4 % du produit intérieur brut. Elle augmente de 0,5 % contre 0,6 % dans l’ensemble de l’économie.


La valeur ajoutée dans le domaine des énergies renouvelables progresse de 3,8% entre 2013 et 2014. Celles-ci représentent actuellement un cinquième de la production des éco-activités.

La valeur ajoutée dans les énergies renouvelables est portée en 2014 par la hausse de la production d’énergie dans le photovoltaïque et l’éolien. La production des équipements dans les énergies renouvelables a diminué, en cohérence avec une dégradation de la balance commerciale.

Comme pour l’emploi, la valeur ajoutée progresse dans le domaine de la protection et la restauration des sols et masses d’eau.

Les domaines des eaux usées et de la récupération freinent la croissance de la valeur ajoutée.

Le premier est celui qui a le plus diminué en valeur (-100 millions d’euros, soit -2,1%). Pour le second, la valeur ajoutée pâtit de ventes moins lucratives de matériaux métalliques ou non métalliques triés ainsi que de matières premières secondaires constituées de métaux ferreux.

La valeur ajoutée du domaine des déchets, premier domaine des éco-activités, diminue faiblement.

>>> Cliquez ici pour consulter les premiers résultats 2014 des éco-activité et de l’emploi environnemental.

Imprimer