Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Une voirie pour tous : de la voie circulée à la rue habitée

29 septembre 2015 (mis à jour le 25 septembre 2015)
Imprimer

La rue est bien plus qu’un espace de circulation. C’est le lieu de la vie locale, un lieu habité. En général, la circulation focalise l’attention du concepteur, du gestionnaire ou du propriétaire de la voie. Pour autant, la place à accorder aux riverains est capitale car, eux aussi, ont des besoins et des usages à satisfaire. En outre, le rôle des riverains peut être décisif pour favoriser la qualité et l’ambiance d’une rue.

 

Dans un document qu’il vient de publier, le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), établissement public sous tutelle du ministère du développement durable, se focalise sur les rues résidentielles et les rues à faible trafic où la vie locale a besoin de se développer.

La fiche "De la voie circulée à la rue habitée" présente des expériences de collectivités territoriales qui se sont appuyées sur la contribution des riverains pour développer un espace à leur usage - le frontage - contribuant à développer les conditions favorables à l’expression de la vie locale, à l’apaisement de la circulation et à l’image de la rue.

Cette fiche complète le corpus de guides pratiques relatifs à la voirie d’ores et déjà mis à la disposition des concepteurs.

Imprimer