Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Vers la COP22

14 septembre 2016 (mis à jour le 16 septembre 2016) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Si Paris – Plage est loin derrière les parisiens, le site lui, restera sans voiture. C’est la décision du maire de Paris, Anne Hidalgo, qui inaugurait la piétonisation des berges de Seine mercredi 14 septembre. « C’est le sens de l’histoire » s’est félicitée Ségolène Royal qui avait tenu à être là. Une délégation marocaine était également présente, symbole du passage de la COP21 à la COP22.


Lutter contre la pollution

Les quais de Seine, rive droite (du Pont-Royal au pont de l’Alma) seront bientôt fermés à la voiture. C’est l’engagement pris par Anne Hidalgo, maire de Paris, ce mercredi 14 septembre en attendant une décision du conseil de Paris le 26 septembre. A l’emplacement de Paris – Plage, les quais seront exclusivement réservés aux piétons. La pollution est un problème de santé publique a rappelé Anne Hidalgo et « moins de pollution, c’est une ville pacifiée ». Présente à ses côtés Ségolène Royal a salué le courage de la maire de Paris : « ça dérange et ça gène mais c’est le sens de l’histoire ». Elle a également rappelé le symbole que représente Paris où s’est tenue la COP21 en décembre dernier. « Nous avons un combat contre la montre à mener pour que l’Accord de Paris soit ratifié par tous les pays avant la fin de l’année. Nous aurons ainsi le plaisir de transmettre le flambeau au Maroc avec un accord opérationnel. C’est un moment symbolique fort et puissant ».

Vers la COP22

Justement, une délégation marocaine était présente à cette inauguration pour marquer le passage de la COP21 à la COP22. Il revient en effet au Maroc d’organiser la COP22 du 7 au 18 novembre prochains. Les quais de Seine abritent une exposition jusqu’au 16 octobre sur le climat avec notamment les réalisations de villes étrangères pour lutter contre les gaz à effet de serre. Ainsi, ce site exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, représente à la fois la lutte contre le dérèglement climatique et une nouvelle ère de la ville : sans voiture et pour une meilleure qualité de vie des citadins.

Où en est-on des signatures ? A ce jour, 26 Etats, représentant 39 % des émissions mondiales, ont ratifié l’Accord de Paris, avec notamment la Chine et les Etats-Unis. Pour mémoire, Il entrera en vigueur 30 jours après la ratification officielle du texte par au moins 55 pays représentant au moins 55 % des émissions mondiales.

Tout savoir sur l’Accord de Paris

Imprimer

Voir aussi

Le site de la COP21