} « Vers une loi pour développer l'économie circulaire" - Ministère du Développement durable Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

« Vers une loi pour développer l’économie circulaire"

28 juin 2013 - Développement durable
Imprimer

A l’occasion de la conférence organisée par Ellen MacArthur au Conseil économique social et environnemental (CESE) sur l’économie circulaire, la ministre de l’Écologie, Delphine Batho, a ouvert, le 27 juin, "la perspective d’une loi cadre" pour poser en France les principes de l’économie circulaire.


L’économie circulaire est un modèle de développement basé notamment sur une réduction et une meilleure réutilisation de nos déchets pour épargner les ressources naturelles.

Photo : Bernard Suard/MEDDE-METL

La conférence intitulée : “Vers une économie circulaire. Une perspective d’avenir pour un modèle en crise" a proposé d’expliquer les fondements, les enjeux et les défis de l‘économie circulaire sur une demi-journée de débats. Dans un contexte où nos modèles de développement sont en phase d’épuisement, de nombreux indicateurs nous obligent à réinventer notre modèle. Ainsi, l’économie circulaire est un enjeu essentiel de la transition écologique et sera, à ce titre, l’un des thèmes phares de la prochaine conférence environnementale.

Après un rappel des perspectives chiffrées de l’économie circulaire, plusieurs intervenants du monde de l’entreprise ont fait un tour d’horizon d’un modèle déjà à l’œuvre. À travers l’évocation de son parcours personnel, Ellen MacArthur est revenue sur les raisons qui l’ont poussée à créer une Fondation œuvrant pour la promotion d’un modèle cohérent et d’un programme éducatif. Puis, des économistes, parlementaires, et membres de la société civile ont débattu des implications sociales et environnementales d’une telle économie.

A l’ouverture de la conférence, Delphine Batho a souligné des exemples de pays s’étant engagés dans l’économie circulaire comme « le Japon qui a une loi sur l’économie circulaire depuis 2000, la Chine qui a trois lois sur l’économie circulaire, et l’Allemagne qui a voté une loi en février 2012 ». Elle a également ajouté que « L’économie circulaire se veut un système alternatif à l’actuel "extraire-fabriquer-consommer-jeter". La ministre a ensuite rappelé que l’économie circulaire serait l’un des thèmes majeurs de la prochaine conférence environnementale avec l’élaboration d’une future loi-cadre, ce qui, n’exclut pas, a-t-elle souligné « la mise en oeuvre immédiate d’actions plus concrètes ».

L’économie circulaire : une exigence écologique à tous les niveaux :

L’économie circulaire a pour objectif de rompre avec la logique linéaire qui prévaut : extraire, fabriquer, consommer, jeter. Face à l’épuisement de nos ressources, l’économie circulaire propose de produire autrement, en intégrant une exigence écologique à tous les niveaux, de la conception, en passant par la production, jusqu’au recyclage. Dans ce modèle, les sources d’énergie utilisées doivent être le plus possible renouvelables et le recours aux produits chimiques évité, mais le maillon essentiel est bien le zéro déchet.

 

 

Imprimer