Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Volume 1 : changements climatiques 2013 - les éléments scientifiques

17 septembre 2013 (mis à jour le 30 octobre 2014) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Le volume 1 du rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) à été adopté le 27 septembre 2013. Sa rédaction a impliqué des scientifiques du monde entier, parmi lesquels, 17 français. 9200 publications scientifiques ont été étudiées et évaluées pour la rédaction de ce premier volume du rapport. Ces travaux des six dernières années n’ont pas fait émerger de « rupture » scientifique vis-à-vis du 4ème rapport d’évaluation paru en 2007 mais les recherches ont renforcé la caractérisation et la compréhension des changements climatiques passés et précisé les projections pour le futur.


Couverture Volume 1 du 5e Rapport d'évaluation du GIEC - Climate Change 2013: The Physical Science Basis

Le 1er volume du 5ème rapport d’évaluation du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), portant sur les « éléments physiques du climat » évalue les aspects scientifiques du système climatique et de l’évolution du climat.


De nombreux changements climatiques sont observés par rapport au climat passé

 
Elévation de la température

  • Chacune des trois dernières décennies a été plus chaude que toutes les décennies précédentes depuis 1850.
  • La première décennie du XXIème siècle (2001-2010) a donc été la plus chaude depuis 1850.
  • La température moyenne à la surface du globe a augmenté d’environ 1°C au cours de la période 1901–2012.

 
Augmentation du niveau de la mer

  • Le niveau moyen mondial de la mer s’est élevé d’environ 20 cm depuis le début du XXème siècle.
  • L’accélération de la fonte des glaciers de montagne est significative depuis le milieu du XXème siècle. Plus de 750 millions de tonnes fondent des montagnes chaque jour en moyenne sur les deux dernières décennies. La fonte des glaces des calottes polaires du Groenland et de l’Antarctique également (environ 990 millions de tonnes par jour en moyenne sur la dernière décennie).

Augmentation de la température de l’océan

  • La couche supérieure de l’océan (0−700 m) s’est réchauffée entre 1971 et 2010.

Le volume 1 du 5e rapport du GIEC établit également des projections sur le climat.Au rythme d’émissions de gaz à effet de serre actuel, l’augmentation des températures serait de l’ordre de 4°C à la fin du siècle, avec des conséquences très importantes sur la fonte des glaces, le niveau des mers (hausse d’environ 60 cm). 

 
L’influence humaine sur le changement climatique est clairement établie

L’évolution du climat constatée sur les 150 dernières années ne peut être expliquée qu’en incluant, dans la représentation physique et dans le calcul, les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine humaine. Il est extrêmement probable que l’influence humaine est la cause dominante du changement climatique observé. La concentration de CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 20% depuis 1958 et de 40 % depuis 1750, début de l’ère industrielle. Pour en savoir plus, voir la fiche résumé du volume 1


Orienter et éclairer les débats de la conférence de Paris sur le climat de 2015

Suite à la publication du volume 1 du 5e rapport du GIEC, le Dr RK Pachauri, ainsi qu’une délégation de scientifiques français, ont été reçu à l’Elysée par le Président de la République François Hollande.

Ayant salué la qualité du travail du GIEC et les efforts réalisés pour en diffuser les conclusions au sein de la communauté internationale, le chef de l’État a exprimé sa volonté de poursuivre un dialogue étroit avec la communauté scientifique, de façon à éclairer et orienter sur des bases solides l’accord global qui devra engager toutes les parties prenantes lors de la conférence internationale sur le climat de 2015.

Suite à la parution de ce premier volume, un résumé technique ainsi qu’un résumé à l’intention des décideurs (version française disponible) ont été publiés

 

EN VIDÉO
Consacré aux « éléments physiques du climat », le premier volumt du 5e rapport du GIEC évalue les aspects scientifiques du système climatique et de son évolution. Sa rédaction a impliqué des scientifiques auteurs du monde entier, parmi lesquels 17 Français. Quatre scientifiques français nous expliquent les points essentiels à retenir de ce premier volet.


GIEC : Les points essentiels à retenir du volume... par developpement-durable

 

Imprimer