L’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques

Publié le Lundi 23 janvier 2017
L’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (Efese) est un programme regroupant un ensemble d’évaluations destiné à mieux connaître et faire connaître l’état de la biodiversité française et de ses multiples valeurs afin que celles-ci soient mieux prises en compte dans les décisions publiques et privées.

Qu'est-ce que c'est ?

Initiée en 2012 par le ministère, l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques regroupe un ensemble de travaux d’évaluation qui portent sur les écosystèmes et les services écosystémiques à différentes échelles.

Les objectifs

L’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques vise à construire des outils robustes et cohérents pour que les enjeux de protection et de conservation des écosystèmes et de la biodiversité soient perçus par l’ensemble des acteurs. Elle fournit un appui à la stratégie nationale pour la biodiversité et à la stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable. Elle constitue par ailleurs une réponse aux engagements internationaux de la France vis-à-vis de la convention pour la diversité biologique et s’articule avec un ensemble d’évaluations menées à différentes échelles.

La gouvernance

Le modèle de gouvernance de l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques permet d’articuler les contributions des différents acteurs (experts, usagers, porteurs de politiques publiques) en vue d’assurer la pertinence, la crédibilité et la légitimité des évaluations. Au niveau national, il implique une équipe projet, un comité de pilotage national, un conseil scientifique et technique et différents groupes de travail.

  • Le ministère assure le pilotage du programme à travers une équipe projet qui mobilise la direction de l’eau et de la biodiversité et le commissariat général au développement durable.
  • Le conseil scientifique et technique est animé par la fondation pour la recherche sur la biodiversité. Cet organe d’expertise pluridisciplinaire est saisi pour formuler des avis sur les productions et pour conseiller l’équipe projet dans le pilotage des évaluations en cours.
  • Le comité de pilotage national mobilise les parties prenantes. Ce comité est invité à réagir sur les orientations retenues et sur les résultats obtenus.

Les évaluations mobilisent par ailleurs des groupes de travail spécifiques au sein desquelles la réplication du schéma de gouvernance national est encouragée. Afin que les évaluations menées dans le cadre de l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques reflètent des valeurs partagées et répondent aux questionnements des acteurs sur le terrain, les réflexions y sont notamment menées sur un mode participatif à l’occasion d’ateliers, de groupes de travail et de séminaires.

Le cadre conceptuel

Les évaluations menées dans le cadre de l’évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques reposent sur un cadre conceptuel unifié. Celui-ci consiste en une définition des principaux éléments du sujet à traiter ainsi que des relations entre ces éléments. Le respect d’un tel cadre permet aux nombreux praticiens impliqués d’organiser la réflexion et de travailler en respectant les mêmes limites et avec la même compréhension de ce qui doit être évalué. Il a bénéficié d’un avis du conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité.

Les rapports d’évaluation

Les ressources

L'adresse de contact

efese [a] developpement-durable.gouv.fr

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser