Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

Une expertise de l’empreinte écologique

20 janvier 2010 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 16 - Janvier 2010 - 98 pages

Le concept d’empreinte écologique, élaboré au début des années 90, correspond à la superficie nécessaire pour fournir les ressources consommées et assimiler les rejets d’une population donnée.

L’expertise conduite par le Commissariat général au développement durable - Service de l’observation et des statistiques (CGDD-SOeS) du ministère vise à fournir des éléments permettant de retenir ou au contraire d’écarter le recours à l’empreinte écologique sur la base de critères scientifiques.

Avec l’appui d’un comité de suivi, le SOeS a notamment procédé au chiffrage standard de l’empreinte, à partir des algorithmes de calculs et des données fournies par le Global Footprint Network (GFN). Il s’agissait d’apprécier la robustesse méthodologique de l’empreinte sur la base de critères d’évaluation internationaux.

À cette fin, le SOeS s’est attaché à identifier les sources de données et les constantes de conversion utilisées par le GFN, puis à analyser la chaîne de calculs pour enfin comparer les résultats.

Parallèlement, le SOeS a réalisé une brève analyse statistique permettant de situer l’empreinte écologique à l’échelle européenne vis-à-vis d’autres indicateurs.

Les conclusions de cette étude sont livrées dans ce numéro 16 de la collection « Études et documents ».