Votre énergie pour la France } Déchets d’emballages ménagers Philippe Martin demande un plan d’action pour atteindre l’objectif de 75 % de recyclage - Ministère du Développement durable Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Déchets d’emballages ménagers Philippe Martin demande un plan d’action pour atteindre l’objectif de 75 % de recyclage

28 février 2014 - Prévention des risques
Imprimer


Le 28 février 2014, Philippe MARTIN, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a réuni les représentants des collectivités territoriales et l’éco-organisme agréé Éco-Emballages, pour rendre son arbitrage sur la « clause de revoyure » de l’agrément de la filière de gestion des déchets d’emballages ménagers.

Le financement de la gestion des déchets d'emballages ménagers est assuré par l'éco-organisme Éco-Emballages, qui collecte des éco-contributions auprès des metteurs sur le marché d'emballages, et les reverse aux collectivités, afin de financer la collecte et le traitement des déchets d’emballages ménagers.

Après plusieurs mois de réflexion multipartites, Philippe MARTIN a décidé d’actualiser les coûts servant de référence à la filière, qui sont la base des soutiens à destinations des collectivités, en les augmentant de 23 M€ par an pour tenir compte de l’augmentation constatée de certains coûts techniques.

De plus, pour compléter le dispositif de soutien existant, est décidé le lancement d'un plan d'action pour le recyclage sur la base d'une proposition d'Éco-Emballages, d’un montant de 90 M€ sur les années 2014-2016. Ce plan comprendra notamment la mise en place d’un accompagnement financier ciblé sur les collectivités présentant de faibles performances de recyclage, et des programmes de modernisation des installations de gestion des déchets d'emballages ménagers.

Le Ministre est attaché à l'objectif national de 75 % de recyclage des emballages ménagers qui aurait du être atteint en 2012. Aujourd'hui, le taux de recyclage est de 67 %. Un nouvel élan est indispensable pour en assurer une progression ambitieuse.

Ces orientations s'inscrivent pleinement dans l’application des conclusions de la Conférence environnementale de septembre 2013, qui a mis en avant la nécessité de développer l’économie circulaire. Elles permettent de relancer la dynamique du recyclage, en continuant d’accompagner toutes les collectivités et de préserver l'équilibre économique de la filière.

Philippe MARTIN demande à l’ensemble des parties prenantes de la filière de gestion des déchets d’emballages ménagers de définir ensemble les modalités détaillées des actions à mener dans le cadre de ce plan d’action, de formaliser celui-ci par une remise à jour des modalités d’agrément de la filière, et de lancer sa mise en œuvre dans les meilleurs délais.

Télécharger le communiqué de presse (PDF - 136 Ko)

Contact presse :     01 40 81 78 31

 

Imprimer