Votre logement et le bruit

7 points de vigilance à observer en matière de bruit

en vue de la location ou de l’acquisition d’un logement

Qu’est-ce que la gêne due au bruit ?

La gêne due au bruit résulte d’un processus complexe qui dépend d’un grand nombre de facteurs :

  • le niveau sonore global, statistiquement plus ce niveau est élevé, plus la gêne ressentie peut-être élevée
  • l’émergence du bruit perturbateur par rapport à l’ambiance sonore : plus cette émergence est élevée, plus la gêne ressentie le sera
  • la sensibilité, au plan physiologique, des personnes au bruit
  • le caractère exceptionnel ou répétitif est également important : la fête du quartier est bien acceptée, alors que les soirées bruyantes quotidiennes sont plus pénibles à supporter.

Conseils

Si vous le pouvez, visitez le logement à plusieurs reprises et à des heures différentes.
Lors de chaque visite, identifiez les bruits perçus, en tenant compte des facteurs précédents, pour vous faire une idée de la qualité de l’environnement sonore dans lequel vous vous apprêtez à vivre. Notez que le samedi ou le dimanche les ateliers du quartier sont fermés et que le lundi de nombreux commerces ne sont pas ouverts.
N’hésitez-pas à demander aux voisins si le quartier, le bâtiment, sont bruyants.

Chacun ayant sa propre sensibilité par rapport au bruit, l'application n'a pas pour but de calculer un score automatique. Il s'agit donc d'une liste de 7 points de vigilance destinée à vous éclairer au moment de prendre votre décision d'acheter ou de louer un logement.

Parcourir les 7 points de vigilance

ou

Télécharger le questionnaire vierge (PDF, 1 Mo)