La collection Théma

Publié le Jeudi 5 janvier 2017
La collection Théma a vocation à faire valoir l’expertise, la capacité d’analyse, d’évaluation et de recherche du ministère. L’objectif au travers de cette collection est de transmettre l’état de l’art sur les thématiques prioritaires du ministère. Plus ou moins vulgarisé, elle s’adresse principalement aux collectivités locales, entreprises, associations...

Les dernières parutions

MOOC : un outil pour la transition écologique ?

Le Massive Open Online Course (Mooc) a émergé depuis 2010 comme un outil pédagogique numérique de plus en plus utilisé par les établissements de l’enseignement supérieur mais aussi plus récemment par les organismes de formation, les entreprises ainsi que les associations.

L’émergence des Mooc repose sur les leviers de la transition numérique à l’œuvre dans les organisations et la société : la capacité à toucher un large public cible (audience), la capacité à renouveler les pratiques pédagogiques (vecteur de transformation) et la capacité à créer des communautés d’apprenants et d’experts (structuration d’un écosystème). Fondé sur la gratuité et l’accès du plus grand nombre aux ressources pédagogiques, le Mooc a pour objectif de diffuser largement des savoirs, compétences et pratiques, aux échelles nationale et internationale.

Alors que les enjeux de sensibilisation et de mobilisation des acteurs face aux transformations et aux ruptures en cours et à venir sont croissants et cruciaux pour atteindre notamment les objectifs du développement durable, le Mooc peut apparaître comme un outil pertinent de diffusion des connaissances, de formation aux problématiques émergentes et de fédération des acteurs autour de la transition écologique.

Cette étude présente une analyse de la production de Mooc en français relevant du champ du développement durable entre 2014 et 2016 ainsi que les atouts et faiblesses de cet outil pour accompagner la transition écologique. Elle repose sur une série d’entretiens avec des producteurs de Mooc ainsi que des plateformes de diffusion et des entreprises de services accompagnant les structures dans leur projet de Mooc.

 

Comment réparer des dommages écologiques de moindre gravité ?

L’article 4 de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages définit le préjudice écologique comme une atteinte « non négligeable », ce qui peut signifier un dommage grave comme moins grave.

Les méthodes d’équivalence préconisées par la loi responsabilité environnementale sont adaptées à des dommages graves. Dès lors, anticiper les besoins en termes d’une méthode simple, rapide et robuste, proportionnée à des dommages écologiques de moindre gravité est nécessaire.

C’est dans ce cadre que le ministère a constitué un groupe de travail technique composé d’experts et d’acteurs de terrain.

Le présent document restitue les principales décisions ayant abouti à la construction de la méthode d’évaluation biophysique des dommages de moindre gravité ainsi que des exemples de son application.

Comment suivre la collection Théma ?

Les précédentes parutions