Création de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB)

Publié le Lundi 26 décembre 2016

Crédits : T. Degen/Ministère
L’Agence française pour la biodiversité (AFB) est opérationnelle depuis le 1er janvier 2017.

L’Agence française pour la biodiversité (AFB)

Philippe Martin, ancien ministre de l'Environnement, est président de l'AFB et Hubert Reeves président d’honneur. 

Un an d’action au service de la biodiversité

Ces derniers mois ont été riches en actions au service de la protection de la biodiversité. Retour sur les avancées les plus significatives :

Le 8 août 2016, la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a été promulguée.

Cette loi a pour ambition de protéger et de valoriser nos richesses naturelles. Elle donne de la biodiversité une vision dynamique, intégrée aux activités humaines et non plus limitée à des politiques de protection.

Biodiversité marine : plus de 20% des eaux françaises sont aujourd’hui classées « aires marines protégées »

  • Le 15 décembre 2016, la ministre de l'Environnement installe le comité consultatif et de gestion de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises et annonce le dépassement de 20 % des eaux françaises classées en aires marines protégées.
  • Le 12 décembre 2016, le huitième parc naturel marin français s’est ouvert en Corse.
  • Le 25 novembre 2016, la ministre de l'Environnement a créé l’aire marine protégée de l’atoll de Clipperton.

Pollinisateurs

  • Le 22 novembre dernier, la ministre de l'Environnement annonçait de nouvelles mesures pour accélérer la reconquête des pollinisateurs.
  • En octobre, elle a renforcé les moyens pour lutter efficacement contre les espèces exotiques envahissantes qui menacent la santé des abeilles.
  • Le 24 mars 2016, 111 communes ont reçu le label « Terre saine, communes sans pesticides ».

Lutte contre le braconnage et le commerce illégal d’espèces menacées

  • Le 17 août 2016, la ministre de l'Environnement a signé un arrêté interdisant le commerce de l’ivoire d’éléphants et de la corne de rhinocéros sur le territoire national, sauf dérogation exceptionnelle.
  • Au Kenya, la ministre a soutenu la lutte contre le trafic d’espèces sauvages.

Recherche et innovation : la Green Tech verte au service de la biodiversité

En juin 2016 s’est tenu au ministère de l’Environnement un hackathon pour mieux connaître et protéger la biodiversité.